Home / Sports / Judo Benyakhlef, entraîneur national : «J’espère obtenir des résultats positifs au championnat d’Afrique»

Judo Benyakhlef, entraîneur national : «J’espère obtenir des résultats positifs au championnat d’Afrique»

«La sélection algérienne de judo, seniors messieurs, prendra part au Championnat d’Afrique des nations, prévu du 12 au 15 avril à Tunis, avec l’ambition de réaliser des «résultats positifs», a assuré l’ancien international Amar Benyakhlef qui effectuera son baptême de feu en tant que sélectionneur lors de ce rendez-vous continental.
«J’ai été nommé entraîneur national avant le championnat d’Algérie individuel (11-13 janvier). Mon objectif à court terme est de réaliser des résultats positifs au Championnat d’Afrique prévu en avril à Tunis, malgré le manque de préparation», a déclaré Benyakhlef à l’APS.
«Nous allons entamer des stages de pré-compétition dans les prochains jours. Le staff technique va donner son maximum pour bien préparer nos judokas et moi en tant qu’ancien athlète j’espère partager mon expérience avec nos internationaux pour bien représenter les couleurs nationales», a ajouté le médaillé d’argent de la catégorie des moins de (-90 kg) aux Jeux olympiques de Pékin (Chine) en 2008.
Benyakhlef a également indiqué que son ambition est de rajeunir les rangs de la sélection en incorporant de jeunes judokas pour former une équipe d’avenir, soulignant que ce travail demande beaucoup de temps.
«La majorité des éléments de la sélection nationale sont en fin de carrière, il faut absolument rajeunir l’équipe. Nous avons donc décidé avec la Fédération de diviser le groupe en deux. Un groupe formé de judokas expérimentés qui disputeront les compétitions internationales et les qualifications aux Jeux olympiques, alors que le 2e groupe formé de jeunes talents prendra part aux stages de préparation pour acquérir de l’expérience et gagner une place dans l’équipe A», a expliqué Benyakhlef qui a signé un contrat de deux ans avec la Fédération algérienne de judo.
En repérage lors du Championnat d’Algérie individuel disputé du 11 au 13 janvier à Rouiba (Alger), Benyakhlef a estimé que le niveau du judo algérien est en «nette régression», indiquant qu’«aucun jeune n’est sorti du lot lors de cette compétition».
«Cette régression est due au manque de préparation dans les clubs. Les athlètes de la sélection se plaignent des lacunes dans tous les aspects : techniques, tactiques et même physiques. Il faut travailler sans relâche pour rehausser le niveau de nos judokas», a-t-il conclu.
Avant de prendre part au Championnat d’Afrique des nations 2018, la sélection algérienne participera au Grand Prix de Tunis, prévu du 19 au 21 janvier, avec un effectif formé de 22 athlètes (13 messieurs – 9 dames).
Cette compétition regroupera près de 383 judokas de 46 nations issues des cinq continents.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …