Home / International / La fuite des forces pro Haftar

La fuite des forces pro Haftar

En fuyant leur base arrière libyen, les forces du maréchal Khalifa Haftar, visiblement prises de court, ont laissé derrière elles des blessés, un centre de commandement, des armes, des munitions, leur déjeuner et, peut-être, une partie de leurs ambitions. Les troupes pro-Haftar ont perdu mercredi Gharyan aussi rapidement qu’elles avaient conquis début avril cette ville dont elles avaient fait leur centre d’opérations et un point de départ dans leur projet de conquête de Tripoli, à un millier de kilomètres de leur bastion de Benghazi. Moins de 48 heures après ce potentiel tournant dans l’affrontement armé entre pouvoirs rivaux libyens, une équipe de l’AFP s’est rendue dans cette cité perchée sur les hauteurs de Djebel Nefoussa, dont la difficulté d’accès n’a pas empêché les troupes du Gouvernement d’union nationale, aidées par des combattants locaux anti-Haftar, d’y mener une attaque éclair. Un résident, Abdelmajid Zwit, dit se rendre à la mosquée pour la première fois depuis l’entrée des forces de Haftar dans cette cité de 200.000 habitants divisée, comme dans les autres régions du pays, entre pro et anti-Haftar.

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …