Home / International / La Russie pour une stratégie contre Al-Qods capitale d’Israël: Abbas chez Poutine

La Russie pour une stratégie contre Al-Qods capitale d’Israël: Abbas chez Poutine

Le Kremlin a dénoncé la reconnaissance par le président américain d’Al Qods occupée comme capitale d’Israël, initie un dialogue avec le président de l’Etat de la Palestine, Mahmoud Abbas, pour contrecarrer la décision du président américain.

L’ambassadeur de la Palestine à Moscou a noté que le président Mahmoud Abbas voyagerait prochainement en Russie pour un entretien avec le président russe, Vladimir Poutine. Ce sera une réaction à la décision du président américain de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël. Le diplomate palestinien a noté, hier, que Poutine et Abbas examineraient la possibilité de trouver un substitut au Quartet pour le Golfe dans le mécanisme des négociations de paix engageant les Palestiniens et Israël. «Le quartet n’a plus aucune utilité, car il est mort. Or, le processus de paix dans la région a besoin d’un nouveau mécanisme de médiation», a noté l’ambassadeur de l’Autorité palestinienne en poste à Moscou, cité par Interfax.
Il a ajouté que la partie palestinienne souhaiterait que tous les membres permanents du Conseil de sécurité soient membres du nouveau mécanisme de médiation entre les Palestiniens et Israël. Le Quartet pour la paix au Golfe, États-Unis, Russie, Europe et l’ONU, avait été créé en 2002 à Madrid suite à l’escalade des tensions au Moyen-Orient, afin de faire la médiation entre l’Autorité palestinienne et Israël, note la télévision iranienne.
Le président américain a reconnu Al Qods occupée comme capitale d’Israël. La décision a été dénoncée par la communauté internationale. L’ONU a promulgué une résolution contre la décision du président américain. La ligue Arabe s’est contentée à dénoncer la décision mais n’a décidé d’aucune mesure contre la reconnaissance d’Al Qods occupée comme capitale d’Israël. La décision illégale du président américain a attisé le feu dans la région puisque les affrontements opposant les Palestiniens aux forces de sécurité d’Israël ont éclaté. La répression est lancée par Israël contre les Palestiniens. L’armée d’Israël a tiré des balles et tué de nombreux palestiniens. Le président américain s’est acharné contre les Palestiniens et annulé l’aide financière accordée à ce pays. Le chef de l’Église catholique et le dirigeant turc, qui se sont opposés par le passé, ont en revanche trouvé un terrain d’entente face à la décision du président américain de reconnaître Al Qods occupée comme capitale d’Israël. La Russie qui a dénoncé la reconnaissance d’Al Qods occupée comme capitale d’Israël, a refusé la doléance du Premier ministre Netanyahu d’annuler la coopération militaire avec l’Iran. Téheran, Moscou et le Hezbollah sont engagés dans la lutte contre le terrorisme. La Russie a également noté qu’elle renforce la coopération militaire avec le Liban, au moment où ce pays est menacé par Israël qui convoite les champs de pétrole et de gaz libanais. Un ministre du gouvernement de Netanyahu a noté, il y a quelques jours, que des champs de pétrole et de gaz du Liban apartiennent à Israël. Nombre d’experts notent que par ces propos Israël cherche à lancer une guerre contre le Liban pour accaparer ses richesses. Le Premier ministre d’Israël, Netanyahu, encouragé par le président américain, a lancé la colonisation des terres de la Palestine, malgré le refus exprimé par l’ONU. Ce qui contrarie les efforts de paix engageant Israël et la Palestine.

Le Hamas annonce une mobilisation générale

Le mouvement palestinien Hamas a annoncé une mobilisation générale par crainte d’une éventuelle offensive israélienne, selon Al-Qods Press. Le Hamas a annoncé une mobilisation générale sur fond de manœuvres militaires de Tsahal à la frontière de la bande de Gaza, relate le portail Al-Qods Press citant des sources au sein du mouvement. «La décision a été prise dans le contexte des exercices militaires d’envergure entamés par l’armée israélienne dimanche dernier à proximité de la bande de Gaza», indique le site.
Les dirigeants du mouvement sont invités à ne pas apparaître en public, à changer les lieux de résidence ainsi qu’à ne pas utiliser leurs téléphones portables. Les médias régionaux ont affirmé que l’organisation Hamas et d’autres groupes de Ghaza avaient averti les habitants de l’enclave palestinienne de se préparer à une attaque israélienne qui, selon eux, devrait commencer dans les prochains jours. Le chef de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas avait renoncé aux services de médiation de Washington dans les négociations avec l’État hébreu. Il a également rejeté le plan de paix proposé par les Américains et annoncé la révision de tous les accords conclus avec Israël par le passé.

Mounir Abi

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …