Home / International / La Turquie dénonce

La Turquie dénonce

Le Président turc a dénoncé la tentative de «légitimer l’occupation des hauteurs du Golan», après que Donald Trump a jugé possible de reconnaître la région comme faisant partie de l’État hébreu. Les déclarations de Donald Trump, qui a jugé le moment venu pour Washington de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, placent la région au bord d’une nouvelle crise, estime Recep Tayyip Erdogan. «Nous ne pouvons pas permettre de légitimer l’occupation des hauteurs du Golan», a déclaré le dirigeant turc, lors d’une réunion de l’Organisation de la coopération islamique hier.
Jeudi, sur son fil Twitter, le chef de la Maison-Blanche a jugé nécessaire pour les États-Unis, de reconnaître les hauteurs du Golan comme une partie de l’État hébreu. En réaction au message de M.Trump, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a remercié le Président américain. Pour Erdogan, la déclaration du leader états-unien «pousse la région vers une nouvelle crise». Le gouvernement de Damas s’est, pour sa part, juré vendredi, de récupérer les hauteurs du Golan par «tous les moyens possibles», tandis que la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a déclaré, que tout changement de statut du Golan représenterait une violation flagrante des décisions des Nations unies sur cette question. Le président américain mène une politique hostile aux musulmans.

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …