Home / Algérie / L’abandon des parents en baisse: L’aide de l’Etat aux familles à l’origine

L’abandon des parents en baisse: L’aide de l’Etat aux familles à l’origine

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia, a affirmé jeudi, à Alger que l’aide octroyée par l’Etat aux familles démunies qui continuent à prendre en charge leurs parents, a permis de faire baisser le nombre des pensionnaires des centres pour personnes âgées. «Les familles de parents démunis qui continuent à prendre en charge ces derniers bénéficient de l’aide matérielle et psychologique ainsi que d’un accompagnement médical du ministère de la Solidarité nationale, ce qui a permis de faire baisser le nombre de pensionnaires des différents centres pour personnes âgées», a-t-elle déclaré à la presse.
La ministre s’exprimait en marge d’une cérémonie de célébration du Mawlid Ennabaoui, organisée au centre d’accueil des personnes âgées de Bab-Ezzouar ayant réuni des pensionnaires de cet établissement et ceux de Dely-Ibrahim, Sidi Moussa, en plus d’enfants sourds muets relevant du centre spécialisé de Rouiba. Mme Eaddalia a ajouté que son département oeuvrait à «réinsérer les catégories des personnes âgées au sein de leurs milieux familiaux à travers un travail de médiation et de sensibilisation mené par des groupes pluridisciplinaires installés au niveau des directions de l’Action sociale et de solidarité de wilaya (DAS)». Le ministère de la Solidarité «accompagne matériellement les familles n’ayant pas les moyens de prendre en charge leurs parents», a-t-elle assuré, considérant que cela «ne doit pas être un justificatif pour leur abandon».
La démarche du ministère de la Solidarité «a permis, jusque-là, de faire réinsérer une quarantaine de parents abandonnés dans la seule wilaya d’Alger», s’est félicitée la ministre, tout en exprimant son souhait de voir les valeurs de solidarité envers les catégories sociales en détresse se renforcer et se consolider davantage.

About Armadex

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …