Home / Algérie / Le Foehn ou Ajebbani sur les planches

Le Foehn ou Ajebbani sur les planches

Les amoureux du quatrième art pourront une nouvelle fois s’offrir une évasion avec la présentation annoncée de la pièce : «le foehn» aujourd’hui, et ce, dans le cadre de la célébration des événements du 08 mai 1945 au niveau du Théâtre régional Kateb Yacine. le théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou présente la pièce théâtrale pour adultes intitulée : Adaptée du texte Mouloud Mammeri, mise en scène par Ahmed Ben Aissa et produite par le théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, «Le Foehn ou Ajebbani dans sa version Amazigh est une dramaturgie qui relate un segment important de notre glorieuse révolution. Elle traduit le conflit opposant Abane Remdane à Brudieu. Le premier qualifié d’architecte de la révolution, animé par la justesse d’une cause, il est, plus que jamais, déterminé à en finir avec une occupation décriée sur le plan international. Le second, est un colon élevé au rang de Maire, un militaire ‘propriétaire’ de toutes les vignes de la Mitidja. A ce titre, il fait la Pluie et le beau temps dans cette région. Le drame de cette pièce se déroule en 1957 autour de l’attentat contre Brudieu que devrait effectuer Tarik, l’homme de main d’Abane. Informé du moindre détail de l’opération, Brudieu contre-attaque avec son soldat Baldachi. Ce dernier réussit l’exploit en piégeant Tarik. Le prisonnier se retrouve enfin face à Brudieu, c’est le premier interrogatoire entre les deux protagonistes. Tarik résiste à la torture, Ce qui a contraint Brudieu d’agir autrement en comptant sur la sympathie de Brigitte et la séduction de Giovana. Cette pièce est un témoignage sur un segment de notre révolution et un clin d’œil à Abane et la bataille d’Alger».

B. B.

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …