Home / Algérie / Le privé contribue à hauteur de 70 %

Le privé contribue à hauteur de 70 %

Salon de l’emploi à Boumerdès

Le marché de l’emploi dans la wilaya de Boumerdès est monopolisé par le privé qui conserve en tête de classement de meilleurs employeur.

Ainsi, 6568 chômeurs ont été recrutés depuis le début de l’année par des entreprises (PME, TPE) privés activant dans divers domaines, c’est ce que fait ressortir des statistiques révélées lors du 1er salon de l’emploi organisé à la maison de l’environnement par l’Anem et qui a vu la participation de 45 entreprises proposant près de 600 offres d’emplois. En tout, sont 8226 emplois créés depuis le mois de janvier dernier dans tous les secteurs d’activité notamment l’industrie (4028), travaux publics et bâtiment (2000), services (1985) et l’agriculteur (174 postes d’emploi).
Ce salon se veut une opportunité aux jeunes chômeurs et chercheurs d’emplois actifs de décrocher un job au sein d’une entreprise privée ou locale.
Les offres d’emploi doivent impérativement passer par l’Anem. Les chômeurs n’arrivent pas à accéder au marché de l’emploi dans un environnement fermé et lorsque la communication fait défaut.
C’est pourquoi un tel événement se présente comme une opportunité à saisir et d’entrer en contact direct avec les entreprises qui ont un réel besoin d’embaucher. Les structures de l’Anem à travers la wilaya ont enregistré une demande colossale de 33 118 demandeurs d’emplois qui ne sont pas encore satisfaite. Certains chefs d’entreprises que nous avons rencontrés lors de cet évènement déclarent trouver de difficultés pour recruter des jeunes chômeurs dans un contexte de crise multiforme. Cela s’ajoute aux lenteurs administratives qui grippent l’investissement surtout lorsqu’on sait que la plupart des PME et TPE n’ont pas d’assiettes foncières pour s’installer définitivement et développer les investissements. «Nous sommes des locataires et au fur et à mesure que l’activité grandisse, l’espace se restreint freinant ainsi le recrutement de nouveaux employés», nous dira un représentant d’une entreprise de fabrication de gâteaux. Par ailleurs, des ateliers sur les techniques de recherches d’emploi ont été animés par des conseillers de l’Anem au profit des demandeurs d’emplois. Des entretiens d’embauche ont eu lieu sur place pour des candidats répondant aux profils recherchés par des entreprises participantes. L’agence de wilaya de l’emploi a signé, par ailleurs, trois conventions ont été signées avec la fédération nationale des jeunes entrepreneurs (FNGE), le FCE et la Confédération algérienne de patronat (CAP), les entreprises affiliées à ses organismes déposeront leurs offres d’emplois au niveau de l’Anem.

Z. Mohamed

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …