Home / Société & Region / Le projet de l’énergie solaire commence à se réaliser

Le projet de l’énergie solaire commence à se réaliser

Ce qui n’était qu’un rêve est devenu désormais réalité dans la commune de Boudjima qui vient de réceptionner un projet d’alimentation en énergie solaire au niveau de l’école Baileche du chef-lieu communal, ceci suite à l’installation des panneaux ce dimanche avant la mise en fonction du système. Un système qui sera bientôt généralisé et étendu aux sept autres écoles de la commune qui seront aussi dotées de cette énergie qui allégera les dépenses de la commune. Grâce au concours de
M. Smail Boukhroub, président d’APC de cette commune sise dans la daïra de Makouda, le projet d’utilisation de cette forme d’énergie qui est à plus d’un titre bénéfique, devient palpable aujourd’hui sur le terrain. Et le plus important pour la collectivité communale dans cette forme de gestion reste surtout la réduction de la facture d’électricité de la commune. Selon les initiateurs du projet au niveau de cette commune, cette dépense baissera de plus de la moitié.
Ce mode d’énergie permettra à la trésorerie de cette commune de ressentir les bénéfices surtout une fois les dépenses induites par l’installation et l’acquisition des panneaux amortie. Pour ce début et en plus des huit écoles que renferme cette commune, ce sera le siège de la mairie qui sera alimenté à partir de panneaux solaires installés sur les toitures de ses infrastructures. La nouvelle énergie va être généralisée étape par étape au niveau de cette collectivité alors que, selon un accord entre les responsables de la commune et de la Sonelgaz, ils comptent parvenir à doter toutes les infrastructures d’éclairage à énergie solaire dans les trois années à venir. Cette démarche dont l’initiative revient à la commune de Boudjima s’inscrit en droite ligne avec la politique des pouvoirs publics qui veulent doter les infrastructures de l’énergie propre. Dans la perspective de réduire la facture de consommation de l’énergie électrique qui s’élève à 2 600 000 DA annuellement, l’APC de Boudjima, cette commune à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, a voté une subvention de 1 979 000 DA pour équiper des infrastructures communales en panneaux solaires.
K. H.

About Letemps

Check Also

Draâ El Mizan (Tizi Ouzou).. La daïra fermée par les villageois de Tifaou et Hellil

Le développement tant promis n’a tout compte fait été qu’un discours soporifique qui n’a duré …