Home / Sports / Le temple du sport algérien égal à lui-même: Si l’OCO m’était conté…

Le temple du sport algérien égal à lui-même: Si l’OCO m’était conté…

L’Office du complexe olympique (OCO) Mohamed Boudiaf ainsi que ses multiples infrastructures reste égale à elle-même, malgré tous les coups fourrés provenant de quelques récalcitrants souhaitant parfois sa destruction.

Ce complexe a été réalisé en 1972, sous l’égide de Feu Houari pour l’honneur de l’Algérie et de ses sportifs. Quarante six ans plus tard, ce mastodonte tient encore debout par sa force et celle de ses employés, dont bon nombre ont pris la retraite. D’autres installations construites après l’OCO n’ont pas fait long feu, elles ont connues des vertes et des pas mûres en termes de maintenance. Le partenariat avec les acteurs privés ou publics se poursuit et il semble même payant. Pour preuve, et après une mise en conformité aux normes de sécurité et une nouvelle phase de rénovation en 1999, la capacité du stade a été réduite à 80 000 places environ. Lors du séisme du 21 mai 2003, sa capacité était encore réduite à 76 000 places. En 2008, le stade du 5-Juillet avait connu, de nouveau, des travaux qui concernaient, notamment, l’installation par la société hollandaise Queens Grass d’une nouvelle pelouse et la rénovation de l’infrastructure. Des années plus tard, ce joyau de l’Algérie reste égal à lui même. Les Hadjout, Boumdal, Boudebene, Hamiche, ou encore Zeroual, Kara, et tout récemment Belayat, se sont succédés aux commandes de l’OCO et se sont tracés la même feuille de route. Leur travail a été bénéfique. La venue du nouveau directeur a été bien accueillie par l’ensemble des employés des différentes installations sportives. Tous se sont donnés le mot : «la venue de Mohamed Bekhti améliore la rentabilité du Complexe Olympique du 5 juillet et de ses multiples installations. Nous sommes ravis de sa venue, nous saluons sa nouvelle vision. Le sérieux et l’assiduité sont de retour à l’OCO depuis l’arrivée de ce nouveau manager.» La nouvelle politique de Mohamed Bekhti semble payante.

Ahmed Chébaraka

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …