Home / Sports / Les JAJ ont pris fin: Quel avenir pour nos jeunes ?

Les JAJ ont pris fin: Quel avenir pour nos jeunes ?

Que peut-on dire de ces Jeux Africains de la jeunesse tenus à Alger qui ont pris fin une fois que le comité international olympique (CIO) avait approuvé officiellement l’idée de faire de cette manifestation un événement important ; une manière pour relancer le sport en Afrique.

Au total elles étaient environ 25 disciplines qui ont été retenues. En revanche, 38 pays et plus de 4500 personnes dont 3000 athlètes ont fait partie des délégations de ces Jeux qu’Alger a accueillis du 19 au 28 juillet 2018. Ce chiffre non négligeable avait déjà été annoncé par l’Association des comités nationaux d’Afrique (ACNOA). Pour les sports, il a été question de l’athlétisme, du canoë, du handball, du rugby, du taekwondo, du badminton, du cyclisme, de l’équitation, du tennis, du tennis de table, du voile, du basket-ball (3×3), de l’escrime, du judo, du tir, du volley-ball, du Beach volley, de la gymnastique, du karaté, de la natation, de l’haltérophilie, de la boxe, du football, de l’aviron et de la lutte. Si l”on devrait retourner à la préparation, des regroupements ont été effectués durant les vacances d’hiver et de printemps, loin d’être suffisants pour les différents staffs techniques. Il est vrai que pour prétendre remporter cette troisième édition, nos éléments devaient être mis continuellement dans les meilleures conditions.  Ce qui a été loin d’être le cas, alors que pour les adversaires de nos capés, y ont beaucoup réfléchi.

2024, l’autre objectif

Des camps d’entraînement leur ont été créés afin de permettre à leurs athlètes de bénéficier d’un maximum d’atouts, sachant pertinemment que les formations séniors se dessinent à partir de cette catégorie. Une catégorie qui débute, mais semble t-il, se retrouvera devant le fait accompli. Serait-elle celle de 2024 laquelle aura l’insigne honneur de représenter dignement l’Algérie aux JO de Paris ? Pour l’instant rien n’est prévu pour cette génération de bambins dont 226 d’entre elles sont montées sur les différentes marches du podium. Elles se reverront reprendre le chemin d’un quotidien infernal lié entre les études et l’entraînement, mais surtout aux problèmes rencontrées sur le plan de l’infrastructure, de la charge d’entraînement et du suivi. Pour l’instant, jetons un coup d’œil sur les résultats.
Hormis la boxe, la lutte et le judo qui nous ont valu des satisfactions, et ont atteints leurs objectifs, avec un nombre considérable de vermeils, les autres disciplines n’ont pu aller au-delà de leurs possibilités. L’équipe nationale de handball et selon des informations, ne connaissait pas encore ses destinées en prévision de ces Jeux, elle a du moins réussi à sauver l’honneur en allant titiller le plus gros morceau du continent, une défaite en finale qui fait toutefois remonter le moral. L’athlétisme a souhaité retrouver son lustre d’antan, cela n’a point été le cas. Cela dit mi-figue mi-raisin, mais deux médailles en vermeil dues à la bonne volonté des athlètes qui y ont cru jusqu’à la fin. La natation et sur les trente cinq épreuves inscrites au programme a réussi à glaner cinq médailles en or et autant en argent et en bronze, laissant filer la palme aux Tunisiens et Egyptiens qui se sont amusées, en l’absence de l’Afrique du sud qui a la tête ailleurs, préférant aujourd’hui, se frotter au plus haut niveau. Une présence de cette nation aurait tout fait basculé en termes de classement. Quelques disciplines comme l’escrime ou encore le tennis et le cyclisme se sont rattrapés, alors que le volley-ball s’est noyé dans le tournoi de plage, et comme cerise sur le gâteau, la démission du président de la commission de cette épreuve, sans trop demander pour les autres pratiques. Cependant, les seules carences qui peuvent encore subsister, celles de voir toute cette génération rafistolée dans des conditions complexes se verront se perdre encore une fois dans la nature avant leur prochain grand objectif, celui des JO de 2024…

Ahmed Chébaraka

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …