Home / Sports / Les joueurs et le préparateur physique du MOB agressés à Aïn M’lila.. Adrar : «Qu’on arrête le massacre !»

Les joueurs et le préparateur physique du MOB agressés à Aïn M’lila.. Adrar : «Qu’on arrête le massacre !»

Le choc des mal-classés entre l’AS Aïn M’lila et le MO Béjaïa, disputé dimanche à huis clos au stade d’Aïn M’lila, a été émaillé de graves incidents. «Le huis clos n’a pas été respecté et les officiels du match, à leur tête l’arbitre, n’ont pas protégé notre équipe. Il y avait une centaine de personnes dans la tribune officielle. Des joueurs de l’ASAM ont été transformés en ramasseurs de balles et ils s’en sont pris à nos joueurs. L’arbitre s’est retourné contre nous en seconde mi-temps. Il a cédé à la pression des dirigeants m’lilis qui sont allés jusqu’à nous prendre de force nos portables pour effacer les photos et les vidéos sur ces scènes de violence dont notre équipe a été victime. Notre préparateur physique, Salim Zaâbar, a été lâchement agressé. Heureusement qu’on a perdu ce match ! Si on continue ainsi, il y aura des morts sur nos terrains. Ce n’est plus du foot, qu’on arrête le massacre !», nous a déclaré, hier, l’ancien nouveau président du MOB, Akli Adrar, membre du Comité Exécutif de la LFP.

«4 ou 5 joueurs seront exclus»
«On va remettre, ce mercredi, un rapport détaillé à la commission de discipline de la LFP. On réclame le gain du match et la défalcation de points à l’ASAM», ajoute notre interlocuteur qui compte aussi faire le ménage au sein de son équipe avant les cinq dernières journées du championnat. «J’ai hérité d’une situation des plus compliquées. Ce n’est pas un club professionnel, c’est un bazar ! Je vais remettre de l’ordre dans la maison. Certains joueurs ne méritent pas de porter le maillot du MOB. Quatre ou cinq d’entre eux seront traduits prochainement en conseil de discipline et exclus du club», nous a annoncé Adrar, sans vouloir révéler, pour le moment, les noms des concernés. «Je vais tout faire pour sauver le club de la relégation. C’est une mission très délicate, mais pas impossible. Je reste optimiste et je demande l’aide de tout le monde. J’appelle aussi ceux qui réclament aujourd’hui leur dû à faire preuve de patience et je m’engage à les payer. Priorité, à présent, au sauvetage du club de la relégation», a-t-il conclu.
L. B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …