Home / Sports / L’ES Sétif humiliée à Lubumbashi: Le départ de Benchikha n’a rien arrangé

L’ES Sétif humiliée à Lubumbashi: Le départ de Benchikha n’a rien arrangé

Rien ne va pour l’ES Sétif qui a concédé, samedi, une troisième défaite consécutive, toutes compétitions confondues.

L’ESS a été balayée (4-1) et humiliée, à Lubumbashi, par le TP Mazembe en Ligue des champions d’Afrique. Etrillée (4-2) le 24 avril dernier à Bologhine par le Paradou AC, l’Entente subit un second affront en l’espace de dix jours. C’est la crise chez les champions d’Algérie sortants, qui vivent une fin de saison des plus compliquées. Le départ d’Abdelhak Benchikha n’a rien arrangé. Les camarades de Ziti concèdent un second revers de suite sous la houlette de leur coach par intérim et pompier de service, Malik Zorgane. L’ancien milieu international de l’ESS n’a pu redresser la barre alors que beaucoup de Sétifiens le voyaient comme l’homme de la situation et le successeur de Kheireddine Madoui, parti à l’ES Sahel en décembre dernier. Les gars de la ville d’Aïn El-Fouara, qui ont encaissé dix buts lors des trois défaites consécutives contre le PAC, le NAHD et le TPM, ont raté complètement leur entame dans la phase des poules de la C1 africaine, devenue leur principal objectif après avoir perdu tout sur le plan national cette saison. Le recrutement d’un nouvel entraîneur devient une nécessité absolue avant le rendez-vous capital du 15 mai prochain (20h00) face au MC Alger. Deux techniciens étrangers étaient déjà pressentis à la place de Benchikha, en l’occurrence Alain Geiger et Hubert Velud, qui connaissent parfaitement la maison pour avoir dirigé par le passé l’Entente sétifienne. La victoire sera obligatoire devant le MCA pour ne pas compromettre les chances de qualification aux quarts de finale de la Champions League africaine.
Les Sétifiens ont une revanche à prendre sur les Mouloudéens, vainqueurs (2-1) au 8 mai 1945 en championnat.
Cette affiche algérienne s’annonce déterminante et explosive dans la mesure où le Mouloudia a raté, lui aussi, son entame avec le nul heureux obtenu au 5-Juillet face au «petit poucet» du Groupe B, le Difaâ El-Jadidi du Maroc, qui accueillera le leader, le TPM, le même jour.
Le choc ESS-MCA sera dirigé par l’arbitre égyptien Ghead Zaglol Grisha qui sera assisté par le Marocain Redouane Achik et le Soudanais Waleed Ahmed Ali.

Larbi B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …