Home / Culture / «Les voix du Hoggar» de Lynda Handala: Une fascinante histoire

«Les voix du Hoggar» de Lynda Handala: Une fascinante histoire

«Les voix du Hoggar» est le premier roman de Lynda Handala. On peut relire ce roman à tout moment alors que son auteur a, depuis, fait un long parcours.

«Les voix du Hoggar» fait une incursion dans le Sahara et nous introduit d’emblée dans ce musée à ciel ouvert qui semble avoir une emprise et une aura quasi mystique sur ses principaux personnages. Ces étendues tantôt sablonneuses, tantôt arides où tout est à profusion sont décrites avec la précision du ciseleur. Le Hoggar, cette région millénaire, avec ses hommes bleus aux mœurs et à la culture ancestrale qui fascine livre dans cet ouvrage une saga toute en couleurs à l’image de ces immensités ocres. La mort soudaine du patriarche familial M’hand Adhou, met dans l’expectative ses petits enfants, les jumeaux, Iriz Amenas, et leur cousin Amestan. Dans son opus testamentaire qui s’avère être un carnet de notes, il leur consigne la dure mission qui les attend. Et ce n’est pas rien ! Tous les trois héritent chacun d’un ancien médaillon qui doit les amener à découvrir un lourd secret et par la même à libérer une des tribus touarègue honnie… Injustement !

Palpitante aventure

De péripéties en péripéties, ils s’aventurent dans ce désert immense à proximité de l’Assekrem près de Tamanrasset, découvrant la sépulture de la princesse Tilleli Tin-Menora, son trésor enfoui, et l’auteur de l’assassinat du père de Foucauld. Face à des proches de leur famille de la pire vengeance, ce trio de jeunes n’ont que leur innocence et leur candeur pour les contrer. Ce roman où vibrent ces jeunes héros, est une palpitante aventure toute de fiction. L’auteur, Lynda Handala raconte avec brio cette histoire dans un style aéré. Elle nous mène de balades, en explorations pour sonder un univers avec ses règles et lois. Son ouvrage se situe dans le pur style entre les aventures du «Club des cinq» et les livres «d’Alice» ; tout gravite autour d’un secret et d’un mystère. Dommage qu’il n’y ait pas beaucoup de rebondissements pour mieux dessiner les contours de cette histoire loin du polar. Peut être que cela est dû à l’inexpérience de l’auteure qui a juste 19 ans. Toutefois, en filigrane, il y a des sujets d’actualité qui sont abordés comme la tolérance, la probité, les repères identitaires et les us et coutumes. Dans ce roman paru il y a dix ans aux éditions «Dalimen», on a rendez-vous avec le mystère et l’intrigue et la poésie. L’auteur qui a étudié la pharmacie a bien fait de continuer d’écrire, mais cela ne nous empêche pas de relire ce premier roman avec le même plaisir.

Kheira Attouche

About Armadex

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …