Home / Economie / L’euro en légère baisse face au dollar

L’euro en légère baisse face au dollar

A cause de l’inflation en zone euro

L’euro baissait légèrement, hier, face au dollar, après la publication de l’inflation en zone euro,et dans l’attente d’évolutions autour du budget italien et des négociations sur le Brexit.

Dans la matinée, l’euro valait 1,1561 dollar, contre 1,1574 dollar mardi soir. Les cambistes n’ont pas réagi aux chiffres de l’inflation en zone euro pour septembre, qui a été confirmée à 2,1% sur un an.
«Mario Draghi (le président de la Banque centrale européenne), a récemment fait plusieurs références à une reprise de l’inflation sous-jacente», a rappelé Konstantinos Anthis, analyste pour ADS Securities. Celle-ci a également été confirmée à 0,9% sur un an, un chiffre qui avait été précédemment jugé légèrement décevant par les analystes. Les regards restaient également tournés vers les relations entre l’Union européenne et l’Italie, après que Rome lui a soumis, en début de semaine, son projet de budget. Celui-ci prévoit notamment un déficit de 2,4% du PIB pour 2019, au-dessus de ce que souhaiterait l’UE.
«Le chef de l’Eurogroupe (le Portugais Mario Centeno) a déclaré que l’impact du projet de budget italien ne devrait pas être surestimé, alors que le président de la Commission (le Luxembourgeois Jean-Claude) Juncker, a affirmé que la zone euro se révolterait si l’UE approuvait le budget italien», ont expliqué les analystes du courtier Sucden, résumant l’incertitude qui prévaut autour de la réaction officielle de l’UE. Concernant le dollar, les cambistes étaient dans l’attente de la diffusion du compte-rendu de la réunion de septembre du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, prévue à 18H00 GMT. «Ce compte-rendu sera doublement important, étant donné que le président Trump a encore une fois critiqué la Banque, hier, (mardi) en disant que c’était la plus grande menace à son action, car elle remontait ses taux d’intérêt trop vite, et du fait du taux d’inflation actuel bas», a jugé Michael Hewson, analyste pour CMC Markets.
La semaine dernière, les chiffres de l’inflation, sur lesquels se base particulièrement la Fed, ont été inférieurs aux attentes des investisseurs. Par ailleurs, ces derniers continuaient de scruter les négociations autour du Brexit, tandis que les dirigeants européens doivent se réunir en fin de journée. Mardi, à la veille de ce sommet, à moins de six mois du divorce, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a souligné que la situation n’incitait pas à l’optimisme, et a demandé de nouvelles «propositions concrètes» à la Première ministre britannique, Theresa May. La livre, déjà en légère baisse face à l’euro et au dollar, a creusé ses pertes après la publication d’une inflation inférieure aux attentes pour septembre (2,4% sur un an, alors que les analystes tablaient sur une progression de 2,6%). Dans la matinée, mercredi, l’euro baissait face au yen, à 129,76 yens, contre 129,94 yens mardi soir.
Le dollar était stable face à la monnaie nippone, à 112,23 yens, contre 112,25 yens mardi soir. Le franc suisse était stable face à l’euro, à 1,1465 franc suisse pour un euro, contre 1,1466 mardi, et baissait légèrement face au dollar, à 0,9916 franc suisse contre un dollar, au lieu de 0,9907 mardi soir. L’once d’or valait 1.227,72 dollars, contre 1.224,94 dollars mardi soir. La monnaie chinoise baissait à 6,9254 yuans pour un dollar, contre 6,9120 yuans mardi à 15H30 GMT. Enfin, le bitcoin s’échangeait pour 6.435,54 dollars, contre 6.460,39 dollars mardi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Samir M.

About Armadex

Check Also

échanges commerciaux.. L’essentiel se fait avec l’Europe

Avec près de 59% de la valeur globale de ses transactions, l’essentiel des échanges commerciaux …