Home / Algérie / l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’’islamisme déjà testé et approuvé, est le seul élément qui pourra mener à cette tragique fin, car sans aucun doute, il est doué par la faculté de nourrir la haine et les querelles dans la rue.

Par Hocine Gaham*

L’Europe est au bord de la faillite culturelle et sociale, à cause de la politique qui neutralise les aspects identitaires de ses citoyens. Elle ne tardera pas à se heurter à des luttes sans merci, à cause du noyautage qui se déroule en douceur et en profondeur, suite à un vide immunitaire dans son existentialité qu’elle n’a pas vu venir. Il s’en suivra des troubles violents, puis ce sera le déclin total et formel, d’un vieux monde qui n’appartiendra plus au futur. Dans les numéros qui vont suivre, nous allons mettre la lumière sur les facteurs et éléments locaux et étrangers, proches ou lointains, directs et indirects, concoctés sciemment pour concrétiser ce complot.
L’’islamisme déjà testé et approuvé, est le seul élément qui pourra mener à cette tragique fin, car sans aucun doute, il est doué par la faculté de nourrir la haine et les querelles dans la rue. Il est, hélas, en plein essor dans l’Europe entière, surtout les pays pôles, Allemagne, France, Italie. Ce fléau sur lequel ont misé certaines forces occultes pour détruire les peuples et anéantir les nations dans le monde entier, se retrouve en progression continuelle. Le couple Macron-Merkel est-il ses leaders ou victimes ? Vont-ils avec leur politique de l’émigration massive des masses, devenir les maîtres propulseurs et incontestables de cet inévitable désastre qui guette l’Europe ?
Non, ils ne sont pas les seuls à gérer ce dossier, mais bien avant eux, d’autres chefs d’Etat affiliés à l’impérialisme mondialiste tel que Sarkozy, Hollande, Tony Blair, Obama, Bush, Reagan… et toute la classe dirigeante de l’occident acquise aux thèses sionistes, ont tous investit et protégé l’islamisme barbare pour mener, je dirais, sciemment, le monde à cette triste fin qui, malheureusement, sera véridique d’un point de vue islamique. Elles sont en parfaite cohésion et concordance avec certaines de nos prophéties, où il a été annoncé que, le moment où les Bédouins se lanceront dans une course pour l’édification des bâtiments les plus élevés, ça sera le signe qui ne ment pas sur l’approche de la fin du monde. L’argent du pétrole qui nourrit les Wahhabites, via l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, ou les frères musulmans via le Qatar, va-t-il mener à la destruction de la planète où l’extermination de l’humanité ?
Ce n’est pas à exclure, notamment dans le cas où les USA maintiendront leurs soutiens aux groupes terroristes dans le monde, et encore pire, s’ils ne renonceront pas à leur volonté de transférer la technologie nucléaires au régime wahhabite d’Arabie saoudite. L’humanité serait alors assise sur une poudrière, dont le wahhabisme – doctrine du crime et du sang – servira d’étincelle pour déclencher cet apocalypse. Dans une étude théologique précédente, j’avais mentionné que si le bon Dieu a privé les Arabes de leadership dans le monde, c’est pour assurer la continuité de l’humanité.

Démocratie contre les peuples
Un président d’un pays quelconque, est un citoyen comme tous les autres, avec les mêmes émotions et sentiments, quand bien même les divergences idéologiques les séparent, quelle est la raison qui fait que les meneurs de ce monde ne ressemblent pas à leurs confrères dans l’humanité ? En fait, ces chefs politiques de «va-t-en-guerre», n’ont jamais été dégagés par la volonté et la sélection populaire – l’ennemi du peuple ne s’activera qu’à sa destruction – ils ont été élus sur le dos des peuples dans une pseudo-démocratie, où les partis politiques créés par des lobbies peu scrupuleux et ennemis des peuples, proposent d’être leur serviteur, et l’imposent aux citoyens qui doivent choisir parmi ceux qui leur ont été choisis, non pas pour les servir ou défendre la morale garante d’une meilleur vie, mais plutôt pour assassiner le citoyen dans sa dimension morale et économique. En d’autres termes : faire du citoyen un esclave sans âme au service des mafieux et suceurs des peuples.
Les élections, quant à elles, ne sont jamais organisées pour affirmer la volonté des peuples comme on le fait croire, c’est plutôt pour les écarter de leur volonté, à travers un système de blocage ou d’élimination, tramé et tissé à leurs logique et intérêt, sous forme de lois politiques, réglementaires ou organiques, à l’aide desquelles il serait impossible de se faire accepter, lorsqu’on est pour la pureté, justice et rectitude, ou au service des humains. C’est pour cette raison que pas mal de monde s’étonne follement, lorsqu’on leur propose des lois impossibles à admettre et complètement avérées et tordues. Essaye-t-on de nous faire croire que le législateur est plus fou ou plus intelligent, à n’en pouvoir saisir ses visions incompréhensibles par les foules ? C’est un jeu de mauvais goût et un affront répugnant, de la volonté populaire et de la raison, ou du réalisme. Les méchants pêchent dans l’eau trouble ou idéalement pourrie, la clarté du climat ne fait pas leurs affaires.
Derrière tout ce monde du mal absolu qui s’oppose au droit et la droiture, ce lobby en est le grand maître, et la seule tête pensante de ce raisonnement, qui ne fait pas profiter aux humains de cette belle nature que Dieu a créé pour leur plaisir, et dans leur intérêt global et général. Les sionistes, qui sont derrière le rideau de cette comédie montée de toutes pièces, sont macabres, la joie des autres les rend tellement malades qu’ils s’appliquent sans cesse à nuire et détruire les «gentils».

Des démocrates alliés des tyrans…
Après la dislocation de l’ex-URSS et la chute des pays de l’Europe de l’Est pour se faire récupérer par le bloc impérialiste comme toujours, tous les Etats amis se sont affaiblis par la perte de leur allié. Il fallait, et sans attendre le réveil de la Russie, atteindre d’autres cieux et renverser les chefs arabes, africains, latino-américains, ceux qui sont anti-colonialistes et anti-impérialistes, sous divers et interminables prétextes, le plus récurent étant celui qu’ils ont de tous temps piétiné et empiété. Cet homme qu’ils aiment tant, au point de déclencher des guerres pour lui offrir, et sans le demander, la démocratie au lieu du pain ou la justice, n’a eu droit qu’à se faire spolier ses richesses et occuper son territoire, ou lui installer un souverain à leur service. C’est-à-dire, il faudra anéantir l’homme pour certains de leurs droits tout bêtement, ceci est formidablement traduit par le bonheur dans lequel baignent les Irakiens après l’intervention de l’Otan, et le Yémen pour lequel la dictature d’Arabie wahhabite veut restituer la démocratie !
Les guerres d’occupation ont permis à la race blanche d’exterminer plus de un milliard d’individus des autres races dans le monde, et pendant des siècles durant lesquels elles n’ont fait que remplacer des peuples par d’autres. Les Indiens ont disparus des deux continent 5 fois plus grands que l’Europe, les aborigènes qui trônent sur un continent plus grand que l’Europe ne représentent rien devant les Anglais qui leur ont confisqué leurs terres. Le royaume pro-sioniste d’Arabie saoudite, créé et protégé par le Royaume-Uni sur les terres du Prophète, se lance dans le même sillon, tous les pays arabes et musulmans, et toutes les communautés musulmanes en Occident, souffrent de ses soldats wahhabites formés dans les mosquées autour des halaqates, pour servir de fer de lance au service des mondialistes. Aucun pays arabe ou musulman n’est épargné par le terrorisme wahhabite.
La race supérieure qui prétend sauver l’humanité est le pourvoyeur des armes qui servent à détruire le Yémen et tuer en Syrie, pour ne s’arrêter qu’à ces deux cas de la transgression odieuse des droits de l’Homme, et la coopération directe avec les criminels anti-démocratiques. C’est à partir de là que l’assassinat et la découpe du corps d’un démocrate innocent aux valeurs occidentales, et à l’intérieur même d’une ambassade, se sont peu souciés des regards du monde entier, confiants que leurs alliés s’en foutent éperdument de la vie des gens, si les richesses ne quitteront pas leurs poches. Donald Trump, qui a soustrait quelques 500 milliards de dollars aux Saoudiens et prendra plus dans l’avenir, déclare à haute voix que l’intérêt des USA lui interdit de condamner le crime, aussi cruel soit-t-il !
Par contre, pour la Syrie et la Libye ou l’Irak, ils ont payé un lourd tribut uniquement et seulement parce’ qu’ils ont tout fait pour libérer leurs nations de la soumission aux anciennes forces colonisatrices, d’améliorer le niveau de vie de leurs citoyens (abstraction faite de certains dérapages comme partout et ailleurs dans le monde) et surtout, et peut être pour la seule idée impardonnable : s’interdire de reconnaître l’entité d’Israël, ou de renoncer au soutien de la résistance.

Démocratie, dites-vous ?
Etre démocrate ne signifie aux yeux de ceux qui ont formé les groupes terroristes, que la reddition devant le sionisme, et les royaumes du Golfe nous en fournissent la meilleure preuve : un reniement total des droits de l’Homme, un mandat éternel au pouvoir transmissible sans suffrage, une répression non-stop des opposants, une politique opposée à tous ce qui est sacré par les régimes occidentaux. D’horribles crimes, qui ne leur ôtent aucun soutien, et s’éclipsent facilement s’ils sont suivis d’une reconnaissance et coopération avec le sionisme, les meneurs de guerre se rejoignent autour de la haine qu’ils portent aux autres, et l’ignorance de la volonté de leurs peuples respectifs.
*Ecrivain chercheur dans la pensée islamique et spécialiste des idéologies islamistes

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …