Home / Sports / Ligue 1: El Harrach vit un cauchemar

Ligue 1: El Harrach vit un cauchemar

En s’inclinant lamentablement à domicile, vendredi dernier, face au DRB Tadjenanet (1-2), l’USM El Harrach s’est peut-être condamnée. Il faudra bien un miracle pour que les Jaune et Noir échappent à la fin de saison à une relégation qui leur semble certaine en Ligue 2. Distancé, désormais, de quatre points par le premier non relégable du classement en l’occurrence, l’USM Bel Abbès, le club banlieusard n’a plus son destin entre les mains et ce, a seulement quatre journées de la fin du championnat. Pis, la suite du calendrier lui est complètement défavorable. Jugez-en : lors de ses quatre matches restants, l’équipe d’Aziz Abbès se déplacera lors de la prochaine journée à Bel Abbès pour croiser le fer face au premier non relégable et finaliste de la Coupe d’Algérie. Ils enchaîneront ensuite par deux matches à domicile respectivement face à la JS Saoura et le MC Alger, soit deux équipes qui sont en course pour la deuxième place du classement qualificative à la lucrative Ligue des Champions africaine. Enfin, lors de l’ultime journée, «Semsem» se rendra à Biskra pour affronter l’équipe locale qui est un concurrent direct dans la course au maintien. Etant donné que leur club n’a pas fourni cette saison les moyens nécessaires à son maintien en Ligue 1, les supporters harrachis sont plus que pessimistes sur la capacité de leurs favoris à éviter le purgatoire. Il y a de quoi lorsqu’on a vu la manière avec laquelle les coéquipiers de Mellal se sont fait avoir vendredi par le DRB Tadjenanet. En effet, dans ce match qu’ils devaient absolument battre devant leur public pour quitter la zone rouge, les gars de Maison carrée ont été piégés dans les ultimes instants de la rencontre alors qu’ils évoluaient en supériorité numérique suite à l’expulsion du gardien de Tadjenanet Litim dans le dernier quart d’heure du match suite à une agression sur le joueur harrachi Mellal qui venait juste d’égaliser. Quoiqu’il en soit, en concédant cette défaite inattendue à domicile, l’USMH a compromis réellement ses chances pour se maintenir en Ligue 1 et risque fort, donc, de retrouver le pallier inférieur dix ans après. Si cela venait à se produire, ça serait dommage pour ce club qui a acquis durant plusieurs saisons la réputation de pratiquer un football agréable à voir. En attendant le verdict de la fin de la saison, ses supporters vivent un cauchemar éveillé.

O. Mounir

About Armadex

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …