Home / Sports / Ligue 1 mobilis: Le CRB chasse la poisse et retrouve l’Afrique

Ligue 1 mobilis: Le CRB chasse la poisse et retrouve l’Afrique

Huit ans après, le CR Belouizdad va renouer avec les compétitions continentales en affrontant ce vendredi à Bamako (17h) les Maliens du Onze Créateurs de Niaréla en 16es de finale aller de la Coupe de la Confédération Africaine.

Après avoir mis fin mardi soir à une incroyable série de 15 matches sans victoires en championnat, le Chabab ne pouvait espérer meilleur scenario pour aborder sa joute africaine au Mali. Il faut dire que cette victoire acquise face à l’US Biskra dans le temps additionnel a permis aux Belcourtois de se réveiller de leur cauchemar et de s’offrir une véritable bouffée d’oxygène en attendant mieux pour la suite. Cinq longs mois que les coéquipiers de Zakaria Draoui attendaient ça ! Et comme cette journée du 6 février coïncidait avec le 59e anniversaire de leur coach Rachid Taoussi, ils ont bien choisi le moment de faire plaisir à ce dernier et soulager surtout leur trop exigeant public du 20-Août qui commençait à perdre patience envers son équipe. Certes, avec 22 points à son actif, le CRB est loin d’être tiré d’affaire dans sa lutte pour le maintien puisque l’écart qui le sépare du premier relégable, en l’occurrence la JS Kabylie, n’est que de quatre mois avec en sus un mois au moins pour ces derniers. Il n’en demeure pas moins que le fait d’avoir chassé la poisse qui les poursuivait depuis cinq mois en Ligue 1 permet aux gars de Laâqiba d’aborder les matches suivants avec beaucoup moins de pression. «C’est une victoire très importante non seulement sur le plan comptable mais aussi pour le moral de mes joueurs qui étaient sous pression depuis plusieurs mois. Heureusement qu’ils ont pu provoquer ce déclic psychologique en décrochant la victoire à la derniére minute du match, ce qui va certainement les libérer sur le plan psychologique. Mon équipe peut encore progresser dans les prochaines rencontres et remporter d’autres victoires qui nous permettront de sortir de la zone des turbulences», a déclaré avec soulagement l’entraîneur Marocain des Rouge et Blanc dont l’attention est désormais tournée vers la prochaine échéance qui attend son équipe dès ce vendredi en coupe de la CAF. «Le délai de ce match aller du tour préliminaire de la coupe de la CAF est trop court puisqu’on joue ce vendredi au Mali. On doit miser sur la récupération pour être à la hauteur le jour du match parce que la coupe de la CAF est une compétition dans laquelle nous comptons aller le plus loin possible afin de rectifier le tir suite à notre élimination la coupe d’Algérie. Je pense qu’on a les moyens pour franchir les trois tours préliminaires et intégrer la phase de poules», a-t-il ajouté. Enfin libéré en championnat, le Chabab entamera son périple africain face à un adversaire qui ne compte à son actif qu’une seule participation continentale mais qui a animé quatre des cinq dernières finales de la coupe du Mali en remportant deux trophées. Si les V rouges espèrent franchir ce premier tour, ils doivent parfaitement négocier ce long déplacement au Mali en marquant des buts, ce qui leur permettrait d’aborder la manche retour avec beaucoup moins de pression qu’ils ont eu à subir ces derniers temps en Ligue 1.

Ouassel Mounir

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …