Home / Sports / Ligue 1 Mobilis: Les entraîneurs intérimaires s’en sortent bien

Ligue 1 Mobilis: Les entraîneurs intérimaires s’en sortent bien

Trois clubs de la Ligue 1 Mobilis, le MC Alger, le MC Oran et le DRB Tadjenanet se sont imposés lors de la cinquième journée devant respectivement l’O Médéa, l’AS Aïn M’lila et le CA Bordj-Bou-Arréridj, avec des entraîneurs intérimaires et provisoires. Le MCA est dirigé toujours par le préparateur physique Riadh Belkhir qui sera épaulé par le revenant Rafik Saifi en attendant la nomination du successeur de Bernard Casoni, limogé au lendemain de l’élimination du Mouloudia en Ligue des champions d’Afrique. Les Mouloudéens ont arraché un précieux succès à Médéa, le second seulement de la saison. Un succès qui leur permettra d’aborder le clasico contre la JS Kabylie avec un moral au beau fixe. Le MCO et le DRBT ont décroché, eux, leur première victoire sous la direction de coachs intérimaires, après le départ du Marocain Badou Zaki et du Tunisien Hamadi Dhaou. Les Hamraoua sont entraînés provisoirement par le duo Kinane-Bekadja et le Difaâ par un autre duo Foudil-Meredef. Le provisoire risque fort de durer, car les clubs qui opèrent des changements au niveau de leur barre technique ne peuvent qualifier leurs nouveaux coaches avant l’ouverture du mercato hivernal le 16 décembre prochain, conformément aux nouvelles dispositions prises cet été par la Direction Technique Nationale de la Fédération algérienne de football (FAF) que dirige l’ancien sélectionneur national, Rabah Saâdane. «Seules 2 licences par saison seront délivrées aux entraîneurs de la L1 et L2, l’enregistrement se fera uniquement pendant la période du mercato», a-t-on signifié dans ces dispositions de la DTN, diffusées sur le site internet de la FAF le 11 juin 2018. Il est les clubs de la Ligue 1 et Ligue 2 Mobilis, qui ne peuvent engager plus de deux entraîneurs par saison, conformément aux dispositions règlementaires relatives aux compétitions de football professionnel (Saison 2018/2019), établies par la FAF. C’est la parade trouvée par le Bureau Fédéral pour lutter contre la valse des entraîneurs qui atteint ces dernières saisons des proportions alarmantes.

L. B.

About Armadex

Check Also

En s’imposant avant-hier chez le NAHD (2-1).. Le Graal à portée de main de la JSK

En cas de victoire dimanche prochain contre le CABBA et de faux pas de l’USMA …