Home / Actualité / L’immobilier espagnol attire toujours nos compatriotes: 1,47% des transactions réalisées par des Algériens

L’immobilier espagnol attire toujours nos compatriotes: 1,47% des transactions réalisées par des Algériens

L’Espagne continue d’attirer les acheteurs étrangers. Parmi ceux qui achètent des biens immobiliers, nos compatriotes figurent en bonne place, et ce, malgré la forte baisse de la valeur du dinar, sur le marché informel, face à l’euro.
En effet, les Algériens restent d’importants investisseurs dans le marché immobilier espagnol notamment dans la zone sud-est de l’Espagne, avec 1,47% des transactions réalisées par les étrangers durant l’année 2017, selon le site Lkeria.com. L’Institut National de Statistiques d’Espagne et du ministère de l’Équipement espagnol signalent que les étrangers ont acquis d’importants biens immobiliers en Espagne, proposés à des prix très bas, spécialement à la Costa Blanca, malgré la reprise de la croissance économique dans le pays.
Le taux des acquisitions de biens immobiliers en Espagne par des étrangers est de 13.07% au cours du premier trimestre 2017, en hausse comparé à celui de 2016 où il s’était établi à 10%. Ainsi selon les chiffres divulgués par l’Institut National de Statistiques d’Espagne et le ministère de l’Équipement espagnol, il a été relevé, durant le premier trimestre 2017, que les Britanniques constituent 14,47% des nouveaux propriétaires en Espagne, suivis des Français avec 9,64% puis par les allemands (7,65%), les Belges (6,85%), les Suédois (6,33%), les Italiens (6,1%), les Roumains (5,26%), les Chinois (4,28%). Du côté du Maghreb, les Marocains ont acheté plus de biens immobiliers, enregistrant une hausse de 3,4% par rapport à 2016, dépassant les Algériens (1,47%).
Les deux institutions espagnoles signalent que les investissements immobiliers étrangers sont estimés, durant l’année 2016, à 11,5 milliards d’euros à travers l’achat de 74.283 biens immobiliers. Toutes les régions n’ont pas la cote auprès de ces acheteurs, seules certaines localités opèrent un charme sur les étrangers, comme Alicante (42,57% des achats immobiliers), les Îles Baléares (35,61%), Malaga (34,14%) et Girona (Costa Brava) avec 32,71%. Pour ce qui est des prix de l’immobilier en Espagne, il faut savoir que comparativement à la France, les prix sont inférieurs de plus de 43%. Avec 4253 €/m² Barcelone propose les prix les plus élevés, soit 4253 €/m² à Saint Sebastien (3912 €/m²), Madrid (3047 €/m²), Bilbao (2753 €/m²) et Palma de Mayorque (2352 €/m²). La valeur moyenne d’acquisition d’un logement dans la province d’Alicante par la clientèle étrangère est de 134.000 €, ce qui la situe derrière les prix des provinces des Baléares (298.000 €), Barcelone (215.000 €), Madrid (170.000 €) et Malaga (205.000 €).
Les perspectives du marché immobilier en Espagne sont bonnes, au vu des prévisions en termes de croissance économique, des taux d’intérêts très bas, d’où l’intérêt croissant des étrangers pour l’immobilier espagnol.

Malika Bougherara

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …