Home / International / L’initiative cautionnée par certains pays musulmans.. Conférence demain et mardi pour le deal du siècle

L’initiative cautionnée par certains pays musulmans.. Conférence demain et mardi pour le deal du siècle

C’est demain et mardi que se tiendra la conférence sur la Palestine au Bahreïn. Les Palestiniens ont déjà refusé la participation.

L’Egypte, la Jordanie participeraient à la conférence du Bahreïn sur les palestiniens. Ces fonds seraient gérés par une banque de développement internationale et non par les autorités palestiniennes, que Washington juge ouvertement inefficaces et corrompues. L’origine de cette manne pour l’instant putative n’est cependant pas précisée, même si les pays du Golfe devraient être invités à y contribuer. Le plan se révèle particulièrement flou. Il est même très en retrait par rapport à des initiatives anciennes telles que la création d’un aéroport et d’un port à Ghaza, puisqu’il n’évoque que l’utilisation de ceux des pays limitrophes. «Les grands projets d’infrastructures également envisagés par Jared Kushner susciteront sans doute les interrogations des pays qui en ont financé par le passé pour les voir détruites par l’armée israélienne au cours d’opérations militaires», écrit le journal Le Monde.L’Egypte et la Jordanie ont exprimé leur accord pour la participation à la conférence dénoncée par les palestiniens. Le président américain est dénoncé par certains pays musulmans pour la politique hostile aux palestiniens. Pas tous les pays musulmans puisque quelques pays applaudissent la politique hostile lancée par le président américain. Le président américain a reconnu El Qods occupé capital d’Israël, et n’a pas respecté la légalité mondiale. Le président américain est soutenu par certains pays musulmans, dont l’Arabie saoudite. La monarchie pétrolière dirige une coalition arabe contre les civils au Yémen et elle est armée par Washington. Les élus républicains et démocrates ont dénoncé le soutien du président américain à l’Arabie saoudite pour les crimes de guerre commis contre les civils au Yémen. Le prince de l’Arabie saoudite est soutenu par le président américain pour le meurtre du journaliste Khashoggi. L’opinion publique mondiale a dénoncé le président américain pour la politique de soutien à l’Arabie saoudite.
M. A.

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …