Home / Algérie / Logement social à Sour El Ghozlane: L’affichage de la liste réclamée

Logement social à Sour El Ghozlane: L’affichage de la liste réclamée

Les demandeurs de logement social dans la commune de Sour El Ghozlane, 35 km au sud de Bouira, ont protesté jeudi devant le siège de la daïra pour réclamer l’affichage de la liste des bénéficiaires du programme de 230 logements sociaux.
Il s’agit d’une énième action de rue organisé par ces demandeurs qui attendent cette liste depuis plusieurs mois déjà. Les protestataires interpellent les responsables locaux afin d’arrêter une date pour l’affichage de la liste et de mettre un terme au calvaire des dizaines de familles qui vivent dans des conditions lamentables.
Les demandeurs de logements sociaux n’arrivent toujours pas à comprendre les raisons de ce retard, et pourtant la liste de bénéficiaires a été finalisée et devait être rendue publique le mois de juin 2017. Ainsi, les logements en question sont totalement achevés et habitables depuis plusieurs mois. Il y a un peu plus de deux mois, le wali de Bouira, Mustapha Limani, avait déclaré que la liste des bénéficiaires de cette commune, ainsi que la liste de la commune de M’Chedallah, seraient affichées au courant du premier trimestre de cette année. Les protestataires estiment les autorités locales ont trop tardé pour faire sortir cette liste. Ainsi, le premier responsable de la wilaya avait annoncé même la remise des clés pour les bénéficiaires des 814 logements sociaux de la commune de Bouira, dont la liste a été affichée en octobre dernier. L’affichage de la liste définitive est prévu pour la fin du premier trimestre de l’année en cours. Le wali avait insisté sur la nécessité de distribuer des logements achevés, habitables et raccordés aux différents réseaux électriques, gaz et AEP, ainsi les aménagements extérieurs.

Ali Cherarak

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …