Home / Temps réel / Lutte pour l’égalité en droits: Le RCD lance l’instance des femmes progressistes

Lutte pour l’égalité en droits: Le RCD lance l’instance des femmes progressistes

 

Le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a décidé hier de créer une instance des femmes progressistes avec pour objectif d’ «organiser les luttes et impulser les combats en faveur de l’égalité en droits», selon le président du parti, Mohcine Belabbas.
Intervenant à l’ouverture du congrès constitutif des femmes progressistes du RCD, M. Belabbas a indiqué que la tenue de cette rencontre constitue un «moment fort» dans la vie du parti, soulignant que la création de cette instance «vient concrétiser une des recommandations du dernier congrès du RCD». «Il s’agit pour cette nouvelle instance d’initier et de participer à l’élaboration des politiques sur les difficultés et les enjeux sociaux et économiques qui concernent la vie des femmes», a-t-il précisé, relevant que «dans cette optique, le volet de la sensibilisation, qui a pour objectif de faire progresser la prise de conscience collective dans le sens de l’égalité et de la justice, doit être encadré, suivi et évalué régulièrement». «Vous avez les moyens de faire bouger les choses, nous avons les moyens de faire évoluer la situation. Chacune d’entre vous peut participer à son niveau d’abord en partageant nos idées, nos luttes et nos victoires, et ensuite en vous rendant plus audibles et plus visibles. Ce n’est pas parce que ceux qui s’opposent à l’émancipation des femmes se font plus bruyants et plus visibles qu’ils sont automatiquement plus nombreux», a lancé le président du RCD avant de juger que ces derniers «profitent de la démission de l’Etat et des élites ainsi que des moyens des forces obscurantistes qui défendent d’abord leurs positions économiques. Ils profitent de toutes nos hésitations, j’allais dire de notre lâcheté collective». Pour le président du RCD, «le temps est à la vigilance et à la participation de toutes les Algériennes et de tous les Algériens dans les mobilisations et les luttes pacifiques pour les libertés publiques et syndicales afin de renforcer les segments d’émancipation et de progrès». Pour lui, «la remobilisation des femmes dans le combat politique est une condition pour le changement». Leur implication dit-il, a de tout temps été décisive. «Leur résistance durant les années de terreur terroriste avait permis de relancer l’espoir et de hâter la victoire. Je suis convaincu qu’aujourd’hui aussi, leur apport sera décisif pour faire sortir le pays de la crise qui s’est abattue sur lui», a-t-il conclu. Par ailleurs, revenant lors d’un point de presse en marge de ce congrès sur l’appel du RCD à la parité hommes et femmes dans tous les domaines, y compris dans l’héritage, il affirme que son parti «assume totalement ses engagements, car il a toujours prôné l’égalité entre les deux sexes en droits et en devoirs». A une question sur la participation du RCD à l’élection présidentielle de 2019, M. Belabbas a indiqué qu’il «ne lui appartient pas personnellement de trancher définitivement la question», relevant, toutefois, que «la question a été abordée lors du dernier conseil national du parti en septembre dernier».

R. N.

Check Also

Elle fut parmi les plus belles actrices.. Claudia Cardinale vend sa garde-robe

Les costumes de scène et les souvenirs de cinéma de l’inoubliable «Fille à la valise» …