Home / Culture / «Ma cuisine algérienne», de Shérazade Laoudedj.. Art, histoire et cuisine

«Ma cuisine algérienne», de Shérazade Laoudedj.. Art, histoire et cuisine

Connue pour sa façon exceptionnelle d’animer son émission de cuisine à la télévision, Sherazade Laoudedj vient de publier un bel ouvrage intitulé «Ma cuisine algérienne».

Sorti en 2017 aux éditions françaises Solar, «Ma cuisine algérienne» de la chef Shérazade, Fatma-Zohra Laoudedj de son vrai nom, été réédité et remis au goût du jour à l’occasion et est depuis peu disponible dans les librairies algériennes. Intriguant, en ouvrant ce beau livre, le lecteur est agréablement surpris par la richesse de ce dernier, ses couleurs flamboyantes et la précision des détails esthétiques qui vont jusqu’au choix d’images de vaisselles algériennes authentiques servant à présenter les plats. Authentique, revisitée ou complètement innovante, la cuisine que présente Shérazade Laoudedj dans son livre est à son image, passionnante.

Anecdotes
Chaque recette du livre est accompagnée d’une petite histoire qui relate sa provenance et explique sa particularité entre deux anecdotes. Le lecteur s’embarque ainsi à la découverte de la cuisine algérienne: «Celle qui permet de préparer le couscous de 300 façons différentes». Chorba, tadjines, et chtitha dans toutes leurs diversités sont présentées avec une telle gourmandise qui donne presque l’envie d’aller vite se mettre au fourneau. Et pourtant, le chef avoue dans son livre qu’elle a eu beaucoup de mal à choisir et à sélectionner les recettes. «On a une cuisine très variée et il est de notre devoir de faire connaître la richesse de notre patrimoine… L’Algérie est un vaste pays largement ouvert sur la Méditerranée.
Il a été exposé, tout au long de son histoire, à de nombreuses civilisations, et s’est enrichi de savoir-faire et d’une culture culinaire variée grâce aux légumes, aux fruits et aux épices ramenés des quatre coins du monde… C’est toute cette diversité qui fait la richesse du patrimoine gastronomique algérien. Plusieurs milliers de recettes existent en Algérie, et sont souvent conservées localement et transmises oralement de mère en fille… d’où l’importance de les écrire», peut-on lire dans la présentation de l’ouvrage. Amoureuse des bons produits du terroir et curieuse de l’histoire de son pays, Fatma-Zohra Laoudedj œuvre à proposer une cuisine alliant saveur, simplicité et diététique tout en faisant la promotion de la cuisine algérienne. En effet, le chef met l’accent sur le fait que les livres sur la cuisine algérienne sont absents des étals des librairies étrangères, d’où le fait de sa volonté de faire la promotion de cette cuisine.

L’art de raconter
Chef Shérazade est connue aussi pour son don de raconter la cuisine à travers les recettes. L’auteur qui a été élevée entre Oran et Tlemcen indique qu’elle a été «influencée par sa grand-mère, qui avait l’art et la manière de lui raconter l’historique des plats algériens». Médecin de formation, Fatma-Zohra Laoudedj qui s’est installée en France à l’âge de 23 ans suite à son mariage, nourrit une insatiable passion pour la cuisine. Son aventure débute en 2013, lorsqu’elle se lance dans l’écriture d’un blog de cuisine à succès intitulé «Les joyaux de Shérazade». Sa page Facebook est aussi suivie par plus de deux millions de fans. Son talent et sa grande passion ont fait d’elle aujourd’hui l’une des ambassadrices de la cuisine algérienne en France. En effet, de son succès sur les réseaux sociaux, Shérazade se lance par la suite dans la présentation et l’animation d’une émission culinaire sur la chaîne privée de télévision algérienne (Samira TV), sur Bein Gourmet, de même qu’elle intervient régulièrement sur la chaîne française France 2, en tant que chroniqueuse culinaire dans l’émission «C’est au programme», animée par Sophie Davant.
Sara B

Check Also

2e Colloque de la Palestine du roman arabe.. Amine Zaoui parmi les invités

Le romancier algérien Amine Zaoui sera parmi les invités, aux côtés d’une élite d’hommes de …