Home / International / Malgré les frappes contre Damas, l’affaire Al Qods et les bavures en Irak: Donald Trump proposé pour le prix Nobel de la Paix

Malgré les frappes contre Damas, l’affaire Al Qods et les bavures en Irak: Donald Trump proposé pour le prix Nobel de la Paix

L’idée est lancée par un sénateur. Le prix Nobel de la Paix peut être attribué au président américain.

Celui qui a méprisé la légalité internationale en reconnaissant Al Qods occupée comme capitale d’Israël, qui a participé à des frappes contre Damas, et qui a tué de nombreux civils en Irak, peut être attributaire du prix Nobel de la Paix. L’idée est du sénateur américain Lindsey Graham qui cite, pour justifier l’initiative, le rôle que le président américain aurait joué pour la réconciliation engageant la Corée du Nord et la Corée du Sud. Pourtant, la paix a été initiée par le président Kim Jong-un. Après avoir largement contribué à la tenue du récent sommet historique entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, Donald Trump mérite d’être distingué par le Prix Nobel de la paix, estime le sénateur Lindsey Graham. Le Président Trump devrait recevoir le prix Nobel de la paix si les deux Corées tombent officiellement d’accord pour dénucléariser la péninsule coréenne et y apporter la paix, a dit à Fox News le sénateur républicain Lindsey Graham. Cela ne serait pas arrivé sans Trump, a dit M.Graham après le récent sommet entre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le Président sud-coréen Moon Jae-in. «Qu’est-ce qui s’est passé? Donald Trump a convaincu la Corée du Nord et la Chine qu’il était déterminé à apporter des changements», a-t-il indiqué. «Nous n’y sommes pas encore parvenus, mais si cela se produit, le Président Trump méritera le prix Nobel de la paix.» Kim Jong-un est devenu vendredi le premier dirigeant nord-coréen à fouler le sol sud-coréen depuis la fin de la guerre de Corée il y a soixante-cinq ans. Pyongyang et Séoul s’engagent à parvenir à une dénucléarisation totale de la péninsule. L’ère de paix a été instaurée par la Corée du Nord et la Corée du Sud qui doivent la réconciliation à leur sagesse. Le président américain a, lui, plutôt opté pour les menaces exprimées contre la Corée du Nord, créant une atmosphère hostile. La Russie et la Chine ont appelé au dialogue tandis que le président américain disait qu’il peut lancer des frappes contre la Corée du Nord. Le président américain a plutôt créé l’hostilité dans nombre de régions dans le monde. Au Golfe, il a choisi de ne pas respecter la légalité internationale en reconnaissant Al Qods occupée comme capitale d’Israël. Le président américain qui a fait preuve de racisme avec la marche de Charlottesville, a défavorisé la paix engageant Israël et la Palestine. Il a également opté pour des frappes contre Damas qu’il accuse, sans preuves, d’avoir attaqué Douma à l’arme chimique. Le président américain qui prétendait retirer les troupes militaires de son pays dans le monde, dés son investiture, a agi de manière contraire. Il a créé une coalition internationale prétendant lutter contre Daech en Irak. La coalition est accusée d’avoir tué de nombreux civils en Irak et en Syrie, et reconnait les bavures. La coalition est accusée par la Russie et Damas de soutenir les terroristes de Daech dans la région. Washington et Israel ont mené des frappes contre des installations militaires en charge de la lutte contre Daech. Washington est également accusé de complicité dans les crimes de guerre perpetrés par la coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen. Des contrats de milliards de dollars d’armes ont été conclus par l’Arabie saoudite et Washington, malgré les crimes de guerre contre les civils. Les crimes de guerre ont été dénoncés par de nombreuses organisations non gouvernementales qui appellent Washington à arréter d’armer l’Arabie saoudite.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …