Home / Société & Region / Manifestation «l’Algérie au cœur de son Sahara»: Le coup d’envoi de la 4e édition donné vendredi

Manifestation «l’Algérie au cœur de son Sahara»: Le coup d’envoi de la 4e édition donné vendredi

Cette grande manifestation, qui constitue une occasion pour la valorisation de l’héritage culturel de toute l’Algérie, contribue à la promotion de l’artisanat et des métiers des habitants de la région.

Le coup d’envoi de la 4e édition de la manifestation «l’Algérie au cœur de son Sahara» a été donné vendredi depuis Tamanrasset, par le ministre de la Jeunesse et des sports, Mohamed Hattab, en présence du ministre du Tourisme et de l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud. Organisée sous le slogan «Vivre ensemble en paix», avec la participation de 600 jeunes venus de toutes les wilayas, cette manifestation a connu une ambiance festive, animée par de jeunes au niveau de la place du 1er, novembre au chef lieu de la wilaya de Tamanrasset, où des présentations artistiques et folkloriques reflétant la richesse du patrimoine culturel algérien, ont été organisées par les wilayas participantes. Accompagné du président du Comité olympique et sportif algérien (COA), et de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), Mustapha Berraf, le ministre de la Jeunesse et des sports a affirmé dans son allocution d’ouverture, que «cette grande manifestation, qui constitue une occasion pour la valorisation de l’héritage culturel de toute l’Algérie, contribue à la promotion de l’artisanat et des métiers des habitants de la région, mais reflète également la richesse du patrimoine national, et contribue à l’exploration des zones touristiques». A cette occasion, le ministre a appelé les jeunes à se solidariser dans le cadre de cet évènement, qui «revêt une grande importance, d’autant qu’il a pu réunir tous les jeunes algériens». «L’Algérie au cœur de son Sahara» vise, a-t-il ajouté, «l’approfondissement, ainsi que la concrétisation des relations fraternelles entre les algériens». Il a exhorté les jeunes également, à «être à la hauteur des défis auxquels fait face l’Algérie», et à contribuer «à la préservation de la stabilité et des acquis réalisés, tout en s’inspirant des sacrifices payés par les jeunes pendant la révolution nationale». De son côté, M. Benmessaoud s’est félicité du développement réalisé dans cette région, grâce à la politique judicieuse du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, indiquant que cette manifestation juvénile, qui constitue une tournée touristique et culturelle au profit des jeunes, contribue à la promotion du tourisme local.
Outre le renforcement des relations fraternelles et amicales entres les enfants de la patrie, cet évènement (28 décembre-2 janvier) constitue une occasion pour valoriser l’héritage culturel algérien. Une variété d’activités sportives, culturelles, artistiques et éducatives, ont été programmées au profit des hôtes de la région de Hoggar. Cette manifestation sera également une occasion pour découvrir cette région, à travers des excursions qui seront organisées vers plusieurs régions, outre des soirées artistiques et culturelles, des expositions et des campagnes de boisement.
La délégation ministérielle a inauguré une piscine, un stade gazonné au complexe de proximité de Tafsit, et un stade de proximité à la cité Sersouf. A cette occasion, le ministre a appelé à l’utilisation des énergies renouvelables au niveau des structures sportives, en vue préserver l’écosystème et rationnaliser les dépenses. Après avoir inspecté le projet de réalisation d’un stade semi-olympique à la cité Adriane, et un parc de loisir au profit des enfants au square El-Istiklal, le ministre a exhorté les spécialistes à sélectionner les talents sportifs au niveau des régions du Sud, qui constituent «un vivier en ces compétences dans les différentes disciplines». M. Hattab poursuivra sa visite à Tamanrasset samedi, où il posera la première pierre d’un projet de réalisation d’un complexe sportif.

R. R./APS

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …