Home / Actualité / Manifestations en Algérie.. L’UA souhaite un dialogue national

Manifestations en Algérie.. L’UA souhaite un dialogue national

Le Président de la Commission de l’Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appelé hier au dialogue, pour la mise en œuvre des réformes annoncées par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, qui a décidé de reporter l’élection présidentielle, et de ne pas briguer un cinquième mandat. Après avoir annoncé suivre de «près» les développements en cours en Algérie, M. Faki Mahamat a lancé, dans un communiqué, «un appel au dialogue national pour la réalisation du nécessaire consensus, pour la mise en œuvre diligente de ces réformes dans la paix, la stabilité et la continuité de l’Etat». «Le président de la Commission se félicite également des décisions annoncées le 11 mars 2019, par le Président Abdelaziz Bouteflika dans son plan en sept points, en particulier sa décision de ne pas se porter candidat à l’élection présidentielle», a ajouté le communiqué.
M. Faki Mahamat s’est, dans le même contexte, félicité du «caractère pacifique des manifestations, qui témoigne d’une grande maturité et d’un esprit élevé de responsabilité, de la part du peuple algérien et de tous les acteurs concernés». «Le président de la Commission exprime la pleine solidarité de l’Union africaine avec l’Algérie, en cette phase particulière de son histoire. Il est convaincu que le peuple algérien trouvera en lui-même, les ressources nécessaires pour relever les défis de l’heure, et jeter les bases du renouveau national souhaité», a conclu le texte.

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …