Home / Algérie / Marchandises non facturées à Alger: Plus de 6,3mds DA en 2018

Marchandises non facturées à Alger: Plus de 6,3mds DA en 2018

La valeur des marchandises non facturées exposées à la vente à travers les différents marchés et locaux commerciaux de la wilaya d’Alger a dépassé 6,3 milliards de dinars en 2018, tandis que la valeur des marchandises saisies s’élève à près de 91 millions DA pour non conformité aux normes ou par ce que impropres à la consommation, a-t-on appris jeudi auprès du représentant de la Direction du commerce de la wilaya, M. Dehar Ayachi. Le bilan global des activités des agents de contrôle et de répression de la fraude relevant de la même direction fait état, durant la période allant de janvier à décembre 2018, d’une valeur de 6,3 milliards de dinars de marchandises non facturées exposées à la vente à travers les différents marchés et magasins de la capitale contre 9,1 milliards DA en 2017, a précisé M. Dehar, qui a souligné que ce bilan reflète les efforts consentis en matière de contrôle et répression de la fraude en vue de préserver la santé publique des consommateurs. Durant la même période, la valeur des infractions relatives au non-respect des prix règlementaires s’élève à 6,014 milliards DA contre 4,515 milliards DA en 2017, a ajouté la même source. La valeur globale des marchandises saisies pour non-conformité des normes ou par ce que impropres à la consommation s’élève à 90.424 millions DA contre 71.290 millions DA en 2017, a noté la même source, expliquant que cela est dû à la quantité des produits alimentaires saisie qui s’élève à plus de 331.000 tonnes de produits impropres à la consommation contre 232.000 tonnes en 2017. Les agents de contrôle ont dressé 30.500 infractions durant l’année 2018 au niveau des différents espaces commerciaux contre 27.000 infractions en 2017, selon le même bilan. Près de 1600 locaux ont été proposés à la fermeture, dont 1300 pour pratiques commerciales illicites et 276 locaux dans le cadre de la répression de la fraude.

Check Also

l’Europe face à l’extrémisme religieux.. De l’exode passif à l’islamisme actif

L’Europe est en train de voir naître, dans sa communauté musulmane, une influence djihadiste. Celle-ci …