Home / Economie / Marché des assurances: Une forte croissance attendue en 2018

Marché des assurances: Une forte croissance attendue en 2018

«L’année 2018 et les années à venir se présentent sous de meilleurs auspices pour les sociétés d’assurances». C’est ce qu’a indiqué Brahim Djamel Kassali, président de l’Union algérienne des sociétés d’assurance et de réassurance (UAR), cité, hier, par le site spécialisé «Algérie éco».
M. Kassali qui s’est exprimé mardi aux travaux du symposium international sur la place financière de l’Algérie a expliqué qu’«après deux années de croissance modérée du chiffre d’affaires, en dépit de la conjoncture économique, une certaine reprise s’est amorcée en 2017, avec un taux de croissance de la production estimé à 3%», en ajoutant que «cette croissance est supérieure à celle enregistrée au cours des deux dernières années avant 2017». Selon lui «plusieurs facteurs devraient concourir à un taux du chiffre d’affaires beaucoup plus important au cours de cette année 2018». A ce propos, il a énuméré cinq facteurs, dont le premier concerne, d’après lui «les perspectives macro-économiques». Le deuxième facteur a trait, selon lui, à «l’importance du potentiel assurable en Algérie, notamment, le niveau des infrastructures économiques réalisées et la création de nombreuses PME/PMI». Selon le même responsable, le troisième facteur, est celui du «développement continu des réseaux de distribution. Nous sommes passés de 874 agences en 2000, à 2358 agences à fin 2017, ce qui est particulièrement remarquable». «Il est attendu, également, une extension significative des points de vente ouverts par les compagnies d’assurance dans le cadre de la banque assurance. Avec 750 points de vente déjà ouverts par les sociétés d’assurance auprès des banques», a-t-il ajouté, en estimant que «les perspectives du développement de la banque assurance sont très fortes». Mais, pour Kassali «le canal de distribution le plus prometteur, est sans conteste, celui du numérique. Les sociétés d’assurance ont parfaitement assimilé l’importance stratégique de la technologie numérique». Le quatrième facteur d’accroissement du chiffre d’affaire du secteur, consiste «en l’élargissement de l’offre assurantielle et son corolaire l’innovation produit, constituant le moteur de développement de croissance stratégique pour les compagnies», a indiqué le représentant des sociétés d’assurance.
Le cinquième facteur concerne «l’enrichissement du cadre réglementaire régissant l’activité des assurances».

R. E.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …