Home / Sports / MCA.. La saison de tous les ratages

MCA.. La saison de tous les ratages

Considéré parmi les clubs les plus nantis en Algérie, le Mouloudia n’a pas su profiter de son importante manne financière.

Eliminé en Ligue des champions africaine, en Coupe arabe et en Coupe d’Algérie, distancé de treize points en Ligue 1 par le leader usmiste à sept journées de la fin du championnat, le MC Alger a eu tout faux durant la saison 2018/2019. Considéré parmi les clubs les plus nantis en Algérie, le Mouloudia n’a pas su profiter de son importante manne financière pour gagner des titres, comme l’espérait son large public. A en croire certaines indiscrétions, le Doyen aurait gaspillé près de 180 milliards de centimes depuis l’arrivée de son Directeur Général, Kamel Kaci Said l’été dernier, pour aboutir finalement sur un fiasco. L’ancien international est d’ailleurs pointé du doigt, pour sa gestion jugée catastrophique des affaires du grand club algérois. On reproche à KSS d’avoir failli dans le dossier recrutement, aussi bien dans le mercato estival qu’hivernal.
Mais sa grosse erreur était d’avoir laissé partir Bernard Casoni, alors que ce dernier réalisait un bon travail, puisque sous la houlette du technicien français, le Mouloudia pratiquait un beau football, de l’avis de tous les techniciens et les observateurs. Or, avec très contesté Adel Amrouche, le MCA joue non seulement mal, mais enchaîne aussi les mauvais résultats. D’où la colère des Chnaoua qui ne rate nt aucune occasion pour demander la tête d’Adel Amrouche, et surtout celle de Kaci Said. Attaqué de toute part, ce dernier a fini même par perdre une grosse partie du crédit illimité accordé jusque-là par Abdelmoumen Ould Kaddour, le président directeur général de Sonatrach, le propriétaire majoritaire du club. Ses jours seraient d’ailleurs comptés.
En attendant, le Mouloudia devra essayer ce sauver ce qu’il reste à sauver de sa saison, à savoir accrocher la deuxième place du championnat qualificative à la prestigieuse et lucrative Ligue des champions africaine, ce qui serait intéressant pour le grand club algérois en vue de la saison prochaine. Le prochain grand derby algérois, qui attend ce jeudi les Vert et Rouge au stade du 5 Juillet face au leader usmiste, constituera sans doute une de leurs dernières cartouches pour atteindre cet objectif. Reste à savoir si les coéquipiers de Walid Derrardja sauront saisir cette occasion pour repartir du bon pied, eux qui restent sur deux défaites très amères, concédées respectivement face à El Merreikh (0-3) et l’ES Sétif (0-2). Pas sûr que leur grand rival de la capitale leur facilite les choses, ce jeudi…
Ouassel Mounir

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …