Home / Actualité / Meetings, rassemblements et recueillements annoncés deS partis et de la société civile 20 août : Grand pèlerinage à Ifri Ouzellaguen

Meetings, rassemblements et recueillements annoncés deS partis et de la société civile 20 août : Grand pèlerinage à Ifri Ouzellaguen

Les Algériens s’apprêtent à commémorer le 62e anniversaire du Congrès de la Soummam (20 août 1956), un important événement qui a marqué la Guerre de libération nationale, tant sur le plan organisationnel  que sur le plan de l’orientation et de la dimension qu’a prise par la suite la lutte contre le colonisateur.

Aujourd’hui, les politiques tentent de s’y inspirer, dans l’espoir de perpétuer l’esprit de la Soummam pour bâtir l’avenir. Et c’est devenu presque une tradition pour les partis politiques, d’effectuer chaque année ce qui ressemble à un pèlerinage à Ifri Oulzellaguen. Ainsi, des meetings populaires, des hommages et des recueillements sont annoncés pour la semaine prochaine. La wilaya de Bejaia va donc vibrer au rythme de l’activité politique, après une semaine de baisse de régime marquée par la fin des séries de rencontres bilatérales entre partis politiques. Le Front des forces socialistes (FFS), qui a déjà commencé ses activités de commémorations du 62e anniversaire du Congrès de la Soummam, prévoit d’organiser un meeting populaire à la maison de jeunes d’Ifri Ouzellaguen, le 18 août prochain à partir de 10 heures. Deux jours après, soit le 20 du mois, il sera question d’un recueillement avec dépôt de gerbes de fleurs à la maison qui a abrité le célèbre congrès. La direction du FFS accorde beaucoup d’importance à ces activités, placées sous le slogan «Fidélité au serment de Novembre et de la plate-forme de la Soummam». Raison pour laquelle les cadres du parti, de l’Instance présidentielle au premier secrétaire national, seront tous présents. Un autre parti d’opposition ne compte pas, à son tour, laisser cette occasion passer sans marquer sa présence. Il s’agit du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), qui célèbre cet événement sous le slogan «Congrès de la Soummam : combat d’hier, défis d’aujourd’hui». À l’occasion, la direction du RCD prévoit un recueillement à Ifri, le 20 août. Dans le camp du pouvoir, le parti du Front de libération nationale (FLN), a décidé cette fois-ci, de se mettre de la partie. Son secrétaire général, Djamel Ould Abbès, animera deux meetings populaires, le premier le 18 août, à la maison de la culture Malek Haddad, suivi d’un hommage au chahid Zighout Youcef, dans la commune éponyme, le second le lendemain au Musée d’Ifri Ouzellaguen. Même la société civile compte profiter de cette occasion pour s’exprimer. C’est ainsi que le Comité pour la libération de Merzoug Touati et la Ligue algérienne de défense des droits de l’homme (LADDH), ont appelé à un rassemblement pacifique, le 20 août, au musée du Congrès de la Soummam. Pour les initiateurs de cette action, le mot d’ordre sera de réclamer la libération du blogueur condamné à 7 ans de prison ferme pour «intelligence avec une puissance étrangère», actuellement incarcéré à la prison de Oued Ghir. Ce n’est pas le cas pour les partis politiques. Ces derniers vont, chacun, profiter de cette journée commémorative pour tenter de mobiliser la population autour de leurs projets respectifs. Le FLN pour relancer son appel au Président Abdelaziz Bouteflika de briguer un cinquième mandat, le FFS pour défendre son projet de reconstruction d’un consensus national, et le RCD pour réitérer ses convictions d’une sortie de crise basée sur «la mise en place d’institutions issues et contrôlées par la société dans un processus de démocratisation graduel et transparent, adossé à une légitimité incontestable», comme l’avait réaffirmé son secrétariat national lors de sa dernière réunion mensuelle. Reste à savoir si le pèlerinage à Ifri Ouzellaguen de ces formations politiques sera réussi ou non, et s’il constituera un déclic pour réanimer une scène politique morte.

Aïssa Moussi

About Armadex

Check Also

Préservation des entreprises économiques en difficultés.. L’Etat prend ses responsabilités

Le Conseil du gouvernement a regroupé les ministères des Finances, de la Justice, de l’Industrie, …