Home / Actualité / Menace de grève à Air Algérie: Le SNTMA déterminé, Zaâlane rassure

Menace de grève à Air Algérie: Le SNTMA déterminé, Zaâlane rassure

Le Syndicat national des techniciens et mécaniciens de maintenance des avions (SNTMA) reste déterminé, en avisant que le service qui concerne les programmes privilégiés tels que le transport des hadjis seront assurés. «Nous rappelons à l’ensemble de la corporation en service, au repos ou en congé, que nous avons un rendez-vous le 31 juillet à 07h 00 du matin. Ceci nous concerne tous», ont fait savoir hier les représentants du SNTMA dans un communiqué.
Le syndicat ajoute que «depuis quelques jours, nous assistons à un ballet médiatique invraisemblable, des discours qui font part de rencontres et de négociations auxquelles nous n’avons jamais été conviés. A ce jour, nous n’avons pas été contactés par la Direction Générale et nous n’avons entamé aucune discussion ou négociation concernant nos revendications ou un quelconque sujet, et pourtant, nous ne cessons de rappeler que nous sommes à l’écoute pour aboutir à une solution juste à notre égard» ; on entant par cela que le syndicat national des techniciens veut démentir les déclarations faites par le ministre des travaux publics et des transports Abdelghani Zaalane sur les discussions entre le syndicat et la direction d’Air Algérie. la même source rassure que «concernant les vols vers les lieux saints, et sur une initiative propre de notre corporation et de personne d’autre, nous avons décidé qu’ils ne seront pas concernés par la grève, un gage de bonne volonté et de bonne foi, preuve que nous sommes des personnes sensées et responsables contrairement à l’actuel staff dirigeant qui, à son habitude, préfère jouer à la politique du pourrissement ; mais les raisons de ce choix sont bien connues de tous, à en juger par la situation malsaine qui règne au sein des autres secteurs de la compagnie».

Les assurances du ministre

De l’autre côté, le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a rassuré jeudi à Alger que les portes du dialogue étaient ouvertes pour le syndicat du personnel de la maintenance de la compagnie Air Algérie qui a appelé à une grève ouverte pour satisfaire des revendications professionnelles. M. Zaâlane a exprimé sa satisfaction quant aux résultats issus des séances de dialogue, actuellement en cours, avec les représentants des travailleurs de la compagnie, tout en les appelant à davantage de rationalité. «Toutes les portes du dialogue sont ouvertes pour les représentants des travailleurs», a indiqué M. Zaâlane en marge d’une visite de travail qu’il a effectuée sur nombre de projets de son secteur au niveau de la wilaya d’Alger concernant l’appel du syndicat du personnel de maintenance d’Air Algérie à une grève ouverte à compter du 31 juillet en cours en vue de satisfaire des revendications professionnelles. Il a souligné que son département ministériel œuvrait et invitait à un dialogue permanent afin de rapprocher les points de vue des opérateurs pour préserver l’équilibre de la compagnie, affirmant que «le travail dans le domaine du transport aérien n’assure pas une marge bénéficiaire importante tout en restant exposé à tout moment à des déséquilibres imprévisibles». Afin d’éviter ce genre de déséquilibre qui ne cesse d’augmenter avec ces mouvement de protestation, a-t-il ajouté, les négociations sont toujours en cours avec les représentants des travailleurs, soulignant que «le nationalisme» de ces travailleurs et leur professionnalisme constitueront un garant afin d’assurer le bon fonctionnement des vols, notamment ceux à destination des Lieux saints. Soulignant que la direction d’Air Algérie affrétait chaque année 3 avions dans l’objectif d’assurer les vols de la saison du Hadj et le transport de la communauté algérienne établie à l’étranger lors de la saison estivale, M. Zaâlane a indiqué que la compagnie n’a affrété aucun avion supplémentaire, et ce, après des concertations avec ses travailleurs où il a été décidé de se limiter à la flotte actuelle afin de satisfaire la demande existante et de faire avec les moyens du bord. Le ministre des Travaux publics et des Transports a indiqué que la saison se déroule actuellement dans de bonnes conditions, réitérant, en outre, son appel aux travailleurs de la compagnie à davantage de rationalité afin d’éviter toutes pertes à la compagnie qui constituent également une perte pour le citoyen et le pays en même temps.

Smail Mimouni

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …