Home / Sports / Miloud Iboud, porte-parole de la JSK: «Les présidents de clubs n’ont rien à faire sur la main courante»

Miloud Iboud, porte-parole de la JSK: «Les présidents de clubs n’ont rien à faire sur la main courante»

Le président délégué et porte parole de la JS Kabylie, Miloud Iboud, appelle la FAF et la LFP à interdire aux responsables de clubs d’être sur la main courante des stades lors des matches du championnat national. «Les présidents de clubs n’ont rien à faire sur la main courante. Leurs gesticulations et leurs contestations contre les décisions des arbitres sont une incitation à la violence. Il faut laisser les staffs techniques et les joueurs tranquilles, et arrêter de menacer tout le monde. Les joueurs se connaissent et se respectent, le problème réside chez les dirigeants qui sont le mal du football algérien. La FAF doit mettre un terme à ces agissements et rappeler les présidents de clubs à l’ordre», a déclaré Iboud à la fin du match contre l’O Médéa, tout en refusant de polémiquer avec le patron de l’ES Sétif, Hassan Hammar. «On ne répondra pas à Hammar par respect aux Sétifiens et aux anciens joueurs de l’Entente. Qu’on arrête de spéculer et de polémiquer, c’est comme ça qu’on va stopper l’hémorragie et la violence dans notre football. Même s’il y avait penalty pour l’ESS, ça ne mérite pas autant de bruit et de spéculations. Si on savait qu’il y aura des blessés parmi nos supporters, on aurait sacrifié les trois points du match pour que nos enfants rentrent sains et saufs chez eux», a précisé l’ancien capitaine légendaire de la JSK.

L’énorme coup de gueule de Chalo

Les premiers matches de la neuvième journée du championnat de Ligue 1 Mobilis ont également été marqués par le caillassage du bus de l’AS Aïn Mlila à Bordj-Bou-Arréridj et l’énorme coup de gueule du nouvel entraîneur du Paradou AC, le Portugais Francisco Alexandre Chalo, à la fin du derby contre le NA Husseïn Dey. Chalo a pété les plombs et crié au scandale. Son équipe a été privée d’un penalty flagrant au moment où elle menait (1-0) au score. C’était le tournant de ce derby contre les Nahdistes. Les jeunots de Chalo ont perdu le fil par la suite et ils ont encaissé deux buts en deux minutes. «J’ai immédiatement compris comment les choses se passent ici. Il y a un complot contre le Paradou. Je suis un professionnel et c’est en tel que je viens travailler ici. Je laisse ma famille et je consens beaucoup de sacrifices parce qu’il y a une équipe talentueuse. On nous pousse jusqu’à en perdre la tête !», pestait le nouveau driver du PAC en zone mixte.

L. B.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …