Home / Actualité / Mise en service de la pénétrante: Djendjen-El Eulma Des perspectives prometteuses pour Mila

Mise en service de la pénétrante: Djendjen-El Eulma Des perspectives prometteuses pour Mila

Le ministre des Travaux Publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a affirmé, jeudi à Mila, que cette wilaya connaîtra des «perspectives prometteuses» et «un grand changement avec la mise en service de la pénétrante de l’autoroute Est-ouest reliant le port de Djendjen à El Eulma». Lors de son inspection de ce projet dans la commune de Tassadane Haddada (nord de Mila), à l’occasion d’une visite de travail, le ministre a estimé que cette wilaya a de la chance d’être traversée au nord sur une distance de 15 km par cette voie autoroutière. Sur les lieux, il a donné des instructions pour libérer les 11 km restants du tracé de ce projet, assurant dans une déclaration à la presse que les autorités locales prendront en charge l’accomplissement de toutes les procédures nécessaires pour permettre l’exécution du reste des travauxdans les meilleures conditions.
Dans la même commune, le ministre a inspecté le projet de réalisation d’un pont géant de 600 mètres enjambant l’oued Minar, affirmant que l’entreprise croate, initialement chargée du projet a abandonné le chantier pour «des raisons privées», et a été remplacée par une entreprise italienne «sans que cela n’entraîne de coûts supplémentaires». Le ministre s’attend à ce que les travaux de réalisation de cet important ouvrage d’art démarrent dans les quelques prochains jours et nécessitent entre 9 et 10 mois de travaux. Réalisé à 78%, cet ouvrage d’art désenclavera les mechtas de la région et dynamisera les activités économiques en reliant Jijel à Sétif via Mila, a noté le ministre, qui a inauguré dans la commune d’Amira Arrès un pont de 33 mètres reliant le chemin de wilaya CW-6 à la RN-105. M. Zaâlane a, en outre, visité dans la commune de Terraï Bainen le projet d’aménagement du CW-135 achevé à 95%, représentant la seconde plus importante voie reliant le nord de Mila au sud de Jijel, notamment pour les véhicules poids lourds. Concernant le problème du glissement de terrain dans la wilaya, le ministre a assuré que 18 points sensibles ont été recensés, dont 6 ont été traités.
Il a également relevé que la wilaya de Mila a bénéficié, au titre des 2 derniers plans quinquennaux du président de la république Abdelaziz Bouteflika, d’environ 60 milliards DA permettant de résoudre ces problèmes et de prendre en charge le reste des points noirs des glissements de terrain. Sur le moyen terme, le travail est dirigé vers le doublement de la RN 5 sur 36 km entre Mila et Oued El Athmania devant être exécuté en plusieurs tranches dont la première de 16,2 km entre le chef-lieu de wilaya et l’autoroute Est-ouest à hauteur de la commune d’Oued El Athmania. Le ministre a insisté sur l’importance de ce projet pour la région qui représente une zone de transit entre l’autoroute Est-ouest, la zone industrielle de Bellara et le port de Djendjen.
Dans la région de Boufouh, le ministre s’est enquis de la voie de contournement de 12 km entre la commune de Mila et celle de Sidi Merouane et a ordonné l’achèvement des travaux restants et la remise du projet dans les prochains quatre mois. Il a insisté sur le règlement des créances des entreprises de réalisation pour lever toute cause au retard dans la réception des projets en cours. Le ministre a poursuivi sa visite dans la wilaya de Mila en se rendant vers la commune de Grarem Gouga où il inspectera deux ouvrages d’art et recevra un exposé sur la proposition de réaliser un projet d’intersection sur la RN-27.

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …