Home / Sports / Mohamed Hattab épingle les clubs professionnels : «Les subventions de l’Etat sont détournées pour des stages à l’étranger»

Mohamed Hattab épingle les clubs professionnels : «Les subventions de l’Etat sont détournées pour des stages à l’étranger»

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a affirmé, jeudi à Alger, que la subvention financière attribuée aux clubs professionnels de football est consacrée exclusivement à la formation et la prise en charge des jeunes catégories sans qu’elle soit orientée pour le payement des salaires de joueurs et entraîneurs.

Lors d’une séance plénière du Conseil de la nation, consacrée aux questions orales, le ministre a indiqué que «les aides attribuées par l’Etat aux clubs professionnels de football doivent être utilisées pour la promotion de ce sport, la création des écoles et centres de formation, l’hébergement et le transport des joueurs, selon les dispositions de la loi sur le sport 13-05 et la convention signée entre la tutelle et les clubs concernés».
«L’Etat contribuera chaque saison à hauteur de 3 à 4 millions de dinars pour la prise en charge des jeunes catégories, mais les clubs utilisent cette subvention pour leur préparation à l’étranger», a relevé Hattab, soulignant que «les sorties à l’étranger doivent être financées par les fonds propres des clubs».
«Le premier responsable du sport a appelé, à cette occasion, les clubs à programmer leur stages au niveau des infrastructures sportives dont dispose l’Algérie, notamment l’Ecole nationale des sports olympiques à Sétif ou le Centre du sport et de loisirs à Tikjda (Bouira)».
Répondant à une autre question émanant du député, Noureddine Belatreche, sur une réflexion lancée par le MJS pour venir à l’aide des clubs mythiques de football, à l’image de l’Espérance de Mostaganem et le Ghali Aïn Tedles, créé en 1917, le ministre a indiqué «que cela dénote de la concurrence entre les clubs et l’Etat ne peut privilégier un club par rapport à un autre et le seul critère dans cette histoire, c’est la performance de chaque équipe». Le ministre a appelé les opérateurs économiques publics et privés à investir dans le football, le sport le plus populaire en Algérie.

«Tous les moyens mis en œuvre pour la réussite des JA de la jeunesse»

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, a affirmé, jeudi, que «tous les moyens seront mis en œuvre pour la réussite de la 3e édition des Jeux africains de la Jeunesse (JAJ-2018), prévus du 18 au 28 juillet à Alger, indique un communiqué du MJS jeudi». Cette déclaration du ministre a été faite à l’issue de la réunion qui s’est tenue les 11 et 12 avril à Alger, regroupant le Comité d’organisation local (COJAJ), le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), le Comité olympique et sportif algérien (COA), l’Association des Comités nationaux olympiques d’Afrique (ACNOA), la Commission de coordination et de suivi des JAJ ainsi que l’Union des Confédérations sportives africaines (UCSA).
Cette réunion a permis de faire le point sur l’état d’avancement des préparatifs et de traiter l’ensemble des questions liées aux aspects sportifs, logistiques et organisationnels. La délégation a été également reçue par le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh. Lancés en 1965, les Jeux africains sont une compétition multisports regroupant tous les quatre ans des milliers d’athlètes d’une cinquantaine de pays du continent.

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …