Home / Sports / Mokdad et Seddiki saisissent la CRL: Le MCA interdit de recrutement au mercato ?

Mokdad et Seddiki saisissent la CRL: Le MCA interdit de recrutement au mercato ?

N’ayant pas touché leurs salaires avec le MC Alger depuis plusieurs mois, Mokdad et Seddiki semblent plus que jamais décidés à recouvrer leurs droits, quitte à priver leur club employeur du prochain mercato.
Voilà une information qui ne va pas du tout plaire à Bernard Casoni à quelques encablures du grand derby algérois face à l’USMA. Son club risque d’être interdit de recrutement lors du prochain marché des transferts hivernal qui s’ouvre le 15 décembre pour s’étaler jusqu’au 15 janvier 2018. La raison ? Il semblerait que la direction des Vert et Rouge refuse de payer les joueurs qu’elle avait bannis de l’effectif de l’équipe première à l’intersaison suite à leur refus de quitter le club. Lyes Seddiki et Abdelmalek Mokdad, puisque c’est d’eux qu’il s’agit, avaient alors saisi en fin de semaine la Chambre de résolution des litiges (CRL) pour avoir gain de cause. D’après certaines sources bien au fait des affaires du Doyen, les deux joueurs en question doivent chacun à leur actuel club, pas moins de huit salaires. Comme leurs mensualités s’élèveraient entre 150 et 160 millions de centimes, le Mouloudia est obligé de débourser prés de 2.5 milliards de centimes pour les régulariser. Le problème c’est que le staff de Kamel Kaci Said est à court d’argent. Il se trouve dans l’incapacité d’assurer la masse salariale de son effectif depuis plusieurs mois puisque l’actionnaire majoritaire des Vert et Rouge, en l’occurrence Sonatrach, a décidé de ne plus accorder de rallonges financière jusqu’à l’adoption du projet 2018 du club. Ce qui pourrait emmener la commission de discipline de la LFP de sanctionner sévèrement le MCA en le privant du prochain mercato, puisque selon une source crédible l’état-major du MCA ne pourra pas réunir ladite somme avant la fin de l’année. Si ce scénario venait réellement à se produire, cela va certainement mettre en colère Bernard Casoni, puisque le technicien français de l’actuel quatrième de la Ligue 1 Mobilis mise beaucoup sur le prochain marché des transferts pour renforcer son effectif. D’ailleurs, dans l’entourage du club on raconte que l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille a déjà fait passer une commande à ses dirigeants pour le recrutement d’un attaquant de pointe pour donner un coup de fouet à un secteur qui n’a inscrit que dix buts en douze matches depuis le début de saison. Casoni a exigé également la venue d’un latéral gauche de métier pour concurrencer un Bedbouda qu’il juge irrégulier. L’action intentée contre le club par Mokdad et Seddiki risque donc de fausser ses calculs…

Ouassel Mounir

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …