Home / Economie / Montage automobile en Algérie: Les Américains intéressés

Montage automobile en Algérie: Les Américains intéressés

Le montage automobile en Algérie intéresse les constructeurs américains. L’ambassadeur des Etats-Unis en Algérie, John Desrocher, «a fait part de la volonté des compagnies américaines à venir investir en Algérie notamment dans les domaines de l’industrie automobile, du matériel agricole et des industries manufacturières» lors de sa rencontre avec le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a indiqué un communiqué du ministère. «Lors de cette rencontre, le ministre a réaffirmé l’engagement de l’Algérie à renforcer le partenariat économique et industriel avec les Etats-Unis dans différents domaines d’activité notamment ceux productifs», ajoute le communiqué. Pour M. Yousfi, «le partenariat algéro-américain évolue dans la bonne voie».
«Nous sommes satisfaits des résultats de ce partenariat et nous souhaitons le développer davantage», a dit le ministre au diplomate américain, selon la même source. De son côté, M. Desrocher a indiqué que les entreprises algériennes et américaines ont beaucoup de choses à faire, ensemble, pour promouvoir le partenariat bilatéral, poursuit le communiqué.
Au mois de décembre 2017, le gouvernement algérien a décidé d’encadrer et de réguler l’activité de production et de montage de véhicules en retenant que dix usines de montages tous confondus. Mais le gouvernement a fait marche arrière au mois de février pour élargir cette liste à 40 opérateurs. Pour 2018, l’Algérie envisage de monter à pas moins de 260 000 véhicules, au total. L’usine de Renault implantée à Oran projette de produire 80 000 voitures durant cette année. Le groupe Tahkout, quant à lui, compte assembler 100 000 véhicules Hyundai à Tiaret et Suzuki à Saida. SOVAC, qui détient 51% de l’usine de montage de voitures de marque Volkswagen à Relizane, a inscrit dans son programme l’assemblage entre 35 000 et 40 000 voitures. Pour sa part kia El djazair, table sur une production de 40 000 voitures dans son usine, située à Batna.

R. E.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …