Home / Algérie / Moussadek (Chlef): Les parents d’élèves réclament un lycée

Moussadek (Chlef): Les parents d’élèves réclament un lycée

Les parents d’élèves de la commune de Moussadek, à 90 km au nord-ouest de la wilaya de Chlef, sont montés au créneau ce dimanche pour faire entendre leur voix concernant l’utilité d’un lycée dans leur commune. «Dès que l’un de mes enfants atteint le cycle secondaire, je suis pris d’une profonde angoisse et celle-ci est plus terrible encore quand il s’agit d’une fille, car nos lycéens ont toujours été orientés vers le lycée d’El-Marsa à 18 kilomètres, faute d’un tel établissement dans leur commune. Ainsi, ils sont soumis au rythme infernal du va-et-vient qui leur fait perdre beaucoup de temps au détriment de leurs études, et leur cause même des ennuis de santé pour les raisons que vous pouvez aisément imaginer. En hiver surtout, ce n’est pas commode pour eux…», lance un parent d’élève qui dit avoir pas moins de trois enfants qui se trouvent dans ce cas. Un autre le relaie : «Moi, par exemple , j’ai dû mettre fin à la scolarité de ma fille parce que tout simplement je ne suis pas d’accord qu’elle quitte la maison pendant qu’il fait encore nuit et qu’elle rentre en plus quelquefois tard l’après-midi parce que le bus est tombé en panne en cours de route, ou que les intempéries l’ont empêché de rouler à une vitesse normale. Il nous faut absolument un lycée, sinon il y aura beaucoup d’autres cas comme celui de ma fille. Et ce serait vraiment dommage parce qu’il y en a qui travaillent vraiment bien en classe..». De son côté la chef de daïra d’El-Marsa Noura Badri a confirmé que «l’assiette a été choisie surtout que le nombre des lycéens a dépassé les 200 élèves qui suivent leurs études au niveau du lycée d’El-Marsa, d’où le projet de réalisation d’un lycée dans la commune de Moussadek qui est notre préoccupation majeure et qui sera réalisé prochainement.»

A. Ali

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …