Home / Economie / Mouvement de grève à la SNTF: 3.2 millions DA perdus en 4 jours

Mouvement de grève à la SNTF: 3.2 millions DA perdus en 4 jours

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) a accusé une perte de 3,2 millions de dinars au cours des 4 derniers jours, en raison d’un mouvement de protestation de citoyens au niveau de la commune de Khemis Miliana, dans la wilaya d’Ain Defla.
Cependant, toutes les dessertes ferroviaires de transport de voyageurs de grandes lignes et régionales (Alger-Oran) ont repris du service hier matin. En effet, les protestataires ont libéré le chemin de fer reliant Khemis Miliana à Ain Torki, dans la wilaya d’Ain Defla, dans la soirée de mercredi, permettant ainsi la reprise, jeudi matin vers à 06h20, des premières dessertes (Alger-Oran), de même pour les dessertes de transport des marchandises qui reprendront également au cours de la journée, a précisé le Directeur général-adjoint de la SNTF, Abdelwahab Aktouche, selon la Radio algérienne.
A l’origine de cette perturbation du trafic ferroviaire, un mouvement de protestation engagé, depuis dimanche dernier, par les habitants de la commune de Khemis Miliana, qui se disaient exclus de la liste des bénéficiaires du quota de 1307 logements publics locatifs (LPL), annoncée en début de semaine par les autorités locales. A noter que le mouvement de protestation a eu des conséquences sur la circulation des trains grandes lignes et régionaux de l’Ouest du pays (Alger-Oran), entraînant l’annulation, depuis dimanche matin, de vingt trains desservant quotidiennement ces lignes, soit 16 trains de transport de voyageurs et quatre autres de transport de marchandises. Par ailleurs, la situation financière de la société s’est améliorée, selon le directeur général de la SNCT, Yacine Bendjaballah qui avait indiqué, en juin dernier, que «le déficit de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) est en nette baisse depuis 2015», précisant que «le plan de redressement de la SNTF a pour objectif d’atteindre l’équilibre d’exploitation en 2020. On a commencé avec un résultat négatif de 6 milliards de dinars en 2015. L’année d’après on est passés à -1,4 milliards de dinars (de déficit), puis à -600 millions de dinars en 2017».

Samir M.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …