Home / Actualité / Non-respect du calendrier des compositions: Benghebrit annonce des sanctions

Non-respect du calendrier des compositions: Benghebrit annonce des sanctions

Faisant preuve de rigueur, la ministre de l’Education Nationale, Nouria Benghebrirt, annonce des sanctions à l’encontre des directeurs d’établissements scolaires qui ne respecteront pas le calendrier des examens de fin d’année en cours fixé par ses services.
S’exprimant hier, en marge d’un séminaire national tenu à Alger, sous le thème de «La culture de la paix et du vivre-ensemble chez le savant l’Emir Abdelkader», Benghebrit a prévenu les directeurs d’école ne respectant pas cette instruction qu’ils seront «suspendus et traduit en Conseil de discipline». «Nous avons donné comme instruction à tous les chefs d’établissement de reculer les dates des compositions à partir de la mi-mai. Et ceux qui ne respecteront pas notre instruction seront sanctionnés ; ils feront l’objet d’une suspension et seront convoqués devant un Conseil de discipline». A ce propos, la ministre a révélé que «trois directeurs d’école seront traduits prochainement devant des Conseils de discipline pour ce motif». Il s’agit d’un responsable de CEM qui relève de l’académie d’Alger -Est et de deux autres chefs d’établissement à Laghouat et Djelfa. L’arrêt des cours officiel a été fixé par la tutelle au 30 juin prochain, et la ministre a exhorté les élèves et les enseignants à continuer à venir en cours afin de terminer les leçons du programme scolaire et préparer les examens. A cet effet, Benghebrit a affirmé que son département a pris toutes les mesures nécessaires pour assurer un bon déroulement de ces examens. «Tout est fin prêt. Nous avons mis tous les moyens pour réussir ces examens sans incident», a assuré la ministre, indiquant que ses services travailleront en étroite coordination avec les services du ministère de l’Intérieur. Elle a également appelé les parents d’élèves à sensibiliser leurs enfants et leur faire comprendre qu’il s’agit d’un simple examen. Interrogé sur l’épidémie de poux qui a envahi certaines écoles au niveau national, Benghebrit a indiqué qu’il s’agit d’un phénomène mondial ne concernant pas uniquement l’Algérie, soulignant que ceci ne signifie aucunement la «malpropreté» dans les établissements scolaires. Elle a néanmoins reconnu que certaines écoles sont touchées par cette épidémie, assurant notamment que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour lutter et éviter la propagation de cette épidémie.

Promouvoir la culture de paix

Au sujet du thème de ce séminaire national, portant sur la paix et le vivre-ensemble, Benghebrit a assuré que les programmes de l’école algérienne découlent du patrimoine scientifique et culturel algérien. Rappelant que l’enseignement est obligatoire en Algérie, la responsable du secteur a affirmé que ces programmes tiennent compte «des composantes des sciences sociales, du patrimoine culturel et humain, ainsi que de la littérature, de l’histoire et de l’éducation islamiques. Le reste découle du patrimoine mondial». L’école a également pour fonction de mettre en œuvre la pédagogie inclue dans les programmes, que la tutelle travaille à enrichir les contenus par des références historiques. La ministre a souligné que «l’école algérienne a contribué à la construction des valeurs nationales, du développement du sens civique et de l’enrichissement des valeurs de la citoyenneté». Par ailleurs, Benghebrit a appelé à promouvoir une culture de paix, révélant avoir reçu des instructions pour consacrer la valeur du vivre-ensemble dans les programmes scolaires, pour faire de ces dimensions «le pilier de la cohésion nationale et de sa sécurité». Et ce, en enseignant aux enfants et en les aidant à reconnaître les héros de la révolution algérienne, comme l’illustre personnage historique, l’Emir Abdelkader, en tant qu’homme, philosophe et mystique, et premier défenseur de la codification du droit international humanitaire.

Fella Hamici

Check Also

Décès du général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah

ALGER – Le Général de Corps d’Armée Ahmed Gaïd Salah vice-ministre de la Défense nationale, …