Home / Culture / Nouvelle parution de Sadia Barèche «les couplets subversifs »: La saga d’un cahier aux nocifs couplets

Nouvelle parution de Sadia Barèche «les couplets subversifs »: La saga d’un cahier aux nocifs couplets

Paru aux éditions ‘Casbah’ dans la collection «Mémoire», ce livre s’inscrit dans une démarche de sauvegarde d’un corpus poétique inédit – en son temps considéré comme subversif – témoignant du contexte socioculturel de sa production : le rôle des zaouïas et de la Tariqa Rahmaniya dans l’éducation et la préservation de l’identité algérienne

Raconter la petite saga d’un cahier à l’encre bleue en évoquant l’histoire familiale de l’auteure en l’accouplant à la grande Histoire de l’Algérie et de la France à l’époque coloniale tel est le but de l’ouvrage : «les couplets subversifs.»
«Paru aux éditions ‘Casbah’ dans la collection «Mémoire», ce livre s’inscrit dans une démarche de sauvegarde d’un corpus poétique inédit – en son temps considéré comme subversif – témoignant du contexte socioculturel de sa production : le rôle des zaouïas et de la Tariqa Rahmaniya dans l’éducation et la préservation de l’identité algérienne», précise Sadia Barèche. Il est notoirement connu qu’à cette période tout texte ou toute action en faveur de l’éveil de la conscience politique et de l’identité algérienne étaient considérées comme nuisibles et délétères par l’ordre colonial.
Creuset de valeurs et réceptacle de principes religieux et humains, la confrérie a su préserver les acquis pour renforcer l’unité et les fondements de l’identité algérienne. Ainsi, les valeurs prônées par le soufisme sont mis en exergue. Aussi l’auteure s’assigne comme mission «de mettre en lumière, un mode de vie, une transmission des idéaux du terroir – une filiation de la pensée religieuse et son évolution – qui s’est exprimé pendant plus d’un siècle à la fois dans un village kabyle et un centre urbain colonial, le biladj de Tizi-Ouzou, et qui tout en restant fidèle aux principes de la confrérie et à la langue et à la culture kabyles n’a pas pour autant renoncé à la modernité » dit-elle. A travers l’histoire de ce cahier, Sadia barèche évoque le contexte colonial et le mode de vie des habitants de cette région montagneuse confrontés aux affres de la colonisation. Elle passe en revue le contexte politique algéro- français en y greffant les rôles joués par son père et son grand-père dans cette transmission et sauvegarde de ce cahier aux couplets subversifs. Au cours de ce récit, elle fait une incursion dans l’Histoire. Et met en lumière les révoltes des algériens, notamment celle d’el Mokrani, et en France l’insurrection de la commune de Paris, et les lois coloniales répressives comme le sénatus Consul..
Parallèlement, elle met en exergue ce segment religieux de la tariqa Rahmaniya héritée de Djalal Ad-Din Rumi qui par ses chants et psalmodies et waâdates incitaient à la défense et à la sauvegarde de la personnalité algérienne dans sa dimension spirituelle et humaine. En témoigne ce couplet considéré à une époque comme subversif «Ô croyants de tout bord, Qui peut aider le fait, Où êtes-vous, ô gens sincères, L’oppresseur nous entrave, méprise la religion, non sans conséquences, Du pays nous voulons qu’il s’en aille, Qu’il disparaisse, le mécréant, Que la communauté soit heureuse». Cet ouvrage fort intéressant et riche en informations rappelle nos valeurs du terroir, un legs conséquent de nos ancêtres qui sonde les principes d’un Islam éclairé prônant la tolérance et l’amour du prochain.
Après avoir été fondé de pouvoir de première classe dans une banque, Sadia barèche a fréquenté durant dix années les cours de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes tout en assurant la réalisation de la revue Société savante de l’établissement.
Titulaire d’une maîtrise et d’un DESS, Sadia travaille dans une maison d’édition à Paris et se consacre depuis une vingtaine d’années à la promotion des cultures du Maghreb.
Après l’écriture, elle passe au septième art en se lançant en 2010, dans la réalisation du documentaire intitulé «Sur les traces de Taos Amrouche».

Kheira Attouche

About Armadex

Check Also

Andalou à Paris.. L’Ensemble Culture – musique en concert au CCA

L’ensemble Culture – musique dont l’objectif est la transmission et la pérennisation du patrimoine culturel …