Home / L'edito / Nouvelle tournure

Nouvelle tournure

Le vaste mouvement de protestations contre le 5e mandat prend une nouvelle tournure. Après les marches pacifiques qu’ont connues toutes les régions du pays, un autre mode de protestation vient se greffer à ces dernières, qui ne s’essoufflent pas comme le souhaitent les tenants du pouvoir : «la désobéissance civile», dont la définition reste cependant vague et son interprétation encore plus.
Car, si pour certains, ce concept signifie se révolter par tous les moyens contre le système en place, ce qui est dans l’absolu un pas vers l’inconnu, d’autres estiment que ceux contre lesquels ils se soulèvent se battent et veulent qu’ils «dégagent», ne sont nullement touchés par cette «désobéissance», qui se limite, pour l’heure, à la fermeture totale des commerces dans beaucoup de villes, et à l’arrêt des activités de certains secteurs.
Ce sont surtout les citoyens qui sont durement pénalisés, dans la mesure où, surtout si ces grèves générales durent dans le temps, ne trouveront même pas de quoi se nourrir. S’ensuivra alors, et c’est prévisible, d’abord la panique puis un risque que ça dégénère. Il est urgent de revoir ce mode de protestation, du moins le définir de façon consensuelle, pour que le peuple qui manifeste ne soit pas la cible indirecte d’actes irréfléchis.
S. M.

About Letemps

Check Also

Presse indépendante, dites-vous ?

Me Ali Yahia Abdennour disait un jour : «Quand je défends les droits de l’Homme, …