Home / Economie / Opep.. Arkab s’entretient avec ses homologues Saoudien et vénézuélien

Opep.. Arkab s’entretient avec ses homologues Saoudien et vénézuélien

«Le ministre de l’Energie, Mohamed Arkab s’est entretenu dimanche soir à Vienne (Autriche), avec le ministre saoudien de l’Energie, de l’Industrie et des Ressources minérales, Khalid Al Falih, et le ministre du Pétrole vénézuélien, Manuel Salvador Quevedo Fernandez», a indiqué lundi, le ministère de l’Energie dans un communiqué. Les entretiens ont porté notamment, sur «l’évolution des marchés pétroliers et ses perspectives», a précisé la même source. M. Arkab, qui est également vice-président de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), prendra part lundi et mardi, aux réunions ministérielles de l’organisation et de ses partenaires, à leur tête la Russie, (Opep et on Opep). «Les ministres se pencheront lors de ces réunions sur l’évolution du marché pétrolier et ses perspectives et prendront les décisions à même d’assurer la stabilité des marchés conformément aux engagement de la déclaration de coopération signée entre ces pays», a ajouté le communiqué. Pour rappel, le ministre de l’Energie avait indiqué, samedi dernier, dans une déclaration à l’APS, que l’Algérie s’employait à assurer la «continuité» de l’équilibre prévalant dans les marchés pétroliers dans le cadre des efforts entrepris, depuis 2016, par l’Opep et non-Opep.
«L’objectif principal demeure le maintien de cet équilibre afin de pouvoir mobiliser tous les moyens nous permettant de développer la production et l’ensemble des projets importants pour les secteurs de l’énergie dans ces pays», a fait savoir le ministre. L’Opep avait convenu, en décembre 2018, avec dix pays producteurs non-Opep, la Russie à leur tête, d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils/jour à partir du 1er janvier 2019, pour une période de six mois, avec une réduction de 800.000 barils/jour par l’Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep.
Les réunions de l’Opep – prévues lundi et mardi à Vienne (Autriche) – portent sur l’examen notamment, de la prolongation ou pas de l’accord de limitation de la production pétrolière. Il s’agit en premier lieu, de la 15e réunion du Comité de suivi ministériel conjoint Opep et non Opep (JMMC) programmée pour la matinée d’hier. Ce Comité créé en 2016 suite à la «Déclaration de coopération» de la réunion ministérielle mixte OPEP-pays non-membres de l’OPEP est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep. Le JMMC est composé de l’Arabie Saoudite , la Russie, l’Algérie, les Emirats Arabe Unis (EAU), l’Iraq, le Kazakhstan, le Koweït, le Nigeria et le Venezuela. Cette rencontre sera suivie de la 176e Conférence de l’Opep, tandis que la 06e réunion ministérielle OPEP / Non-Opep, est programmée pour mardi.

About Letemps

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …