Home / Société & Region / Oum Teboul (El Tarf): Le bureau de poste déconnecté

Oum Teboul (El Tarf): Le bureau de poste déconnecté

En plus des préjudices, pertes financières et la paralysie totale d’un certain nombre de prestations, l’incident technique a causé d’autres torts aux citoyens.

Le bureau de poste de la commune frontalière d’Oum Teboul est isolé du monde internet depuis la veille du règlement des pensions des retraités suite à une coupure au niveau du câble de la fibre optique d’Algérie Telecom de la wilaya d’El-Tarf. En plus des préjudices, pertes financières et la paralysie totale d’un certain nombre de prestations, l’incident technique a causé d’autres torts aux citoyens d’une manière générale et aux retraités d’une manière particulière puisqu’il coïncide avec la date de retrait de leurs pensions mensuelles.
Des retraités et des citoyens indignés ont exprimé leur ras-le-bol sur leur va-et-vient depuis trois jours au bureau de poste qui reste toujours isolé et ne présente aucune prestation ni service. Certains d’entre eux ont été contraints de se déplacer vers le bureau de poste de la ville d’El Kala pour accomplir leur tâche. Le directeur d’Algérie poste de la wilaya d’El-Tarf M. Dahou Ahmed, dans une déclaration au Temps d’Algérie, incombe la responsabilité de la panne technique qui a affecté le bon fonctionnement du bureau de poste de la commune d’Oum Teboul à la direction d’Algérie Telecom. Cependant, une équipe composée d’ingénieurs et de techniciens relevant d’A.T de la wilaya d’El-Tarf est à pied d’œuvre depuis trois jours sans pour autant réussir à remédier à la situation. Toutefois, le directeur d’Algérie poste de la wilaya affirme avoir temporairement trouvé une issue à cette impasse par l’usage d’une technologie dite mobiconnect, une clé USB qui permet l’accès en toute mobilité à l’Internet.
Or, cette technologie demeure provisoire vu le nombre important des prestations opérées par le bureau de poste d’Oum Teboul. Dans le même sillage, notons que le président Bouteflika a consacré un programme spécial au profit des wilayas frontalières financé par la caisse de solidarité et de garantie des collectivités locales. La rencontre gouvernement/walis tenue à Alger au mois d’octobre dernier avait pour objectif premier d’examiner les moyens susceptibles d’accélérer le processus de développement, l’intensification des efforts de l’Etat dans les régions frontalières ainsi que la création d’une dynamique pour ouvrir la voie des investissements aux opérateurs pour l’instauration d’un partenariat permettant à ces wilayas frontalières un développement durable. La wilaya d’El-Tarf est parmi les wilayas frontalières ayant bénéficié de mécanismes devant assurer la réalisation d’un programme de développement pour être pionnier dans les différents secteurs, à ses spécificités et aux ressources qu’elle recèle. Cela va de soi, la wilaya d’El-Tarf, aux atouts énormes, est caractérisée essentiellement par deux principales vocations l’agriculture et le tourisme. Or, tous les efforts consacrés jusqu’à présent, qu’ils soient financiers, humains, technologiques ou autres restent loin, trop loin même des aspirations et attentes de la population de la wilaya d’El-Tarf toutes couches confondues.

Mohamed Rachid Goubaa

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …