Home / Economie / Ouverture de la 22e édition du Batimatec.. L’innovation dans la construction en point de mire

Ouverture de la 22e édition du Batimatec.. L’innovation dans la construction en point de mire

Devant les entreprises algériennes présentes en force, Abdelwahid Temmar à insisté sur l’importance de l’innovation dans la construction. Il s’est notamment, attardé auprès des entreprises qui proposent des nouvelles solutions dans la construction.

La 22e édition du salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics (BATIMATEC) s’est ouverte dans l’après-midi d’hier à la Safex. L’inauguration de ce salon a été faite par le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, ainsi que du ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Youcefi, ainsi que du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh.
Les deux membres du gouvernement, qui marquent ainsi leurs retours aux affaires après deux semaines d’absences, ont fait le tour du pavillon central, où ils ont visité un grand nombre de stand d’entreprises nationales et étrangères. Devant les entreprises algériennes présentes en force, Abdelwahid Temmar à insisté sur l’importance de l’innovation dans la construction. Il s’est notamment, attardé auprès des entreprises qui proposent des nouvelles solutions dans la construction. «Il faut sortir des manières de construction traditionnelles du bâtiments».
Dans un bref point de presse tenu à la fin de sa visite, le ministre de l’Habitat a mis en évidence le nombre de participants nationaux et étrangers à cette nouvelle édition. Abdelwahid Temmar s’est félicité du grand nombre d’opérateurs qui proposent des solutions de qualité et innovantes dans le domaine de l’habitat, et du bâtiment.
«Les opérateurs algériens commencent à faire de la recherche, et cela est une bonne chose. Cela, notamment dans les matériaux d’isolation dans les maisons, dans le cloisonnement. Cela est très important, dans la mesure où, d’un côté, nous sommes dans une époque où on doit faire des économies d’énergie. Et de l’autre côté, nous avons toujours des problèmes dans les opérations de rénovation d’étanchéité. Pour ce deuxième point, nous avons vu dans ce salon, un produit algérien qui est un des plus innovants en matière étanchéité», déclare-t-il. Pour encourager cette dynamique, Temmar rappelle que le rôle de l’Etat «est de voir comment on peut les aider et les encourager au mieux pour innover encore plus. Nous devons travailler pour réussir à produire des logements en quantité, mais aussi en qualité», dit-il.
Le ministre de l’Habitat s’est rendu dans le stand de l’université d’Alger et de l’école de l’architecture EPAU, où il a rencontré des étudiants et discuté avec eux. Abdelwahid Temmar a incité les étudiants à dépasser les manières traditionnelles de travail, et aller vers la modernisation. «J’ai donné rendez-vous a ces étudiants pour les rencontrer au siège du ministère, avant jeudi.
Cela, dans le but de les inciter à sortir un peu du cadre trop formel et scientifique de l’architecture, et d’aller vers l’innovation. Ils doivent être préparés pour faire des œuvres de bonnes qualité, de vrais projets. Nos universités doivent se mettre au diapason des demandes du marché en qualité de logement». «Avec ces étudiants, nous allons essayer de faire des projets pilotes dans les régions, cela avec le respect des spécificités locales, propres à chaque région du pays», dit-il. Le premier responsable du secteur du logement déclare qu’aujourd’hui, «nous avons atteint l’autosuffisance en matière de ciment et du rond à béton, mais nous avons encore une grande demande sur le carrelage. Nous devons aller encore plus loin en réalisant des maisons à 100% algériennes».
Arezki Ibersiene

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …