Home / Algérie / Ouverture illégale de la piste reliant Ath Ergane à Thighzert (Bouira): Des citoyens d’El Esnam exigent la fermeture de la piste

Ouverture illégale de la piste reliant Ath Ergane à Thighzert (Bouira): Des citoyens d’El Esnam exigent la fermeture de la piste

L’ouverture illégale de la piste reliant le village d’Ath Ergane, dans la wilaya de Tizi Ouzou, à Thighzert, relevant de la commune d’El Esnam (wilaya de Bouira), suscite la colère et le mécontentement des propriétaires terriens.

Lors d’une assemblée générale extraordinaire de l’association culturelle «Thaouyalt», tenue hier matin au chef-lieu communal d’El Esnam, les citoyens présents dans la salle ont réclamé la fermeture pure et simple de cette piste, et l’arrêt des travaux d’ouverture. Ainsi, les citoyens estiment que l’initiative, prise par les villageois d’Ath Ergane, de procéder à l’ouverture de la piste sur le territoire de la commune d’El Esnam, est une agression et une atteinte à leur propriété privée.
«Les villageois d’Ath Ergane ont ouvert la route vers Thighzert, qui relève de la commune d’El Esnam, ils ont piétiné sur les propriétés privées, sans que les propriétaires des terres traversées par la piste en question en soient informés», a déclaré M. Moumou, président de l’association Thaouyalt.
«Le parc national de Djurdjura s’est opposé à cette initiative pour des raisons de préservation de la nature, la faune et la flore.
Nous, citoyens de la commune de la commune d’EL Esnam et propriétaires des terres à Thighzert, nous nous opposons à ce projet, par ce qu’il s’agit d’une agression et d’une atteinte à la propriété privée.
C’est vrai qu’une piste existe depuis toujours, mais il s’agit d’un chemin muletier emprunté par des randonneurs.
Cependant, si ce chemin sera bitumé, cela porterait atteinte à la nature, et notre association lutte pour que le parc national de Djurdjura demeure vierge», poursuit le président de l’association, qui a tenu à souligner que les citoyens, qui ont assisté à l’assemblée générale extraordinaire, demandent à ce que le projet soit bloqué sans délai. M. Moumou a affirmé que les propriétaires des terres se disent prêts à s’y rendre sur place pour une protestation. «Nous essayons d’arrêter ce projet d’ouverture de piste par la voie pacifique et du dialogue et sans aucun affrontement», ajoute-il. M. Ainouche Hammouche, président d’APC d’El Esnam, lors de son intervention à l’assemblée générale, a affirmé que l’assemblée communale va se réunir incessamment et des décisions seront prises à ce sujet. «On a appelé toutes les parties concernées par cette affaire. Il doit y avoir deux solutions, l’une du côté des populations d’Ath Ergane, et l’autre de notre côté. Nous avons besoin d’une solution définitive», a déclaré le p/APC d’El Esnam.
Dans une correspondance en date du 13 août dernier, l’association Thaouyalt a interpellé le premier responsable de la wilaya «de faire intervenir les services compétents dans les meilleurs délais, pour l’arrêt définitif des travaux et la remise en l’état des lieux».

Ali Cherarak

Check Also

Hirak, flambée des prix, marasme social.. 2019, un Ramadan exceptionnel !

Du moins pour les initiés et les avertis. Toutefois, avec un peu de réticence en …