Home / Actualité / Ouyahia réclame une «révolution» dans le secteur agricole: «La terre pour ceux qui la cultivent»

Ouyahia réclame une «révolution» dans le secteur agricole: «La terre pour ceux qui la cultivent»

Le Premier ministre Ouyahia a insisté, hier, sur l’importance de l’exploitation réelle des terres agricoles, appelant à une «révolution dans le secteur afin que la terre revienne à ceux qui la cultivent». Intervenant, hier, à la clôture des travaux des assises nationales sur l’agriculture, Ouyahia a été catégorique : «Je lance un appel fraternel à une révolution dans le secteur de l’agriculture (…). Pour développer le secteur il faut changer d’idéologie», a-t-il affirmé ajoutant qu’il n’est pas «permis de regarder des terres agricoles non exploitées». «La terre pour celui qui la cultive», a insisté le Premier ministre qui a dans la foulée plaidé pour l’ouverture du secteur aux investisseurs privés aussi bien nationaux qu’étrangers. «Aujourd’hui il est temps de changer les mentalités et de s’ouvrir à l’investissement privé qui permettra de relancer le secteur comme cela a été fait pour le secteur de l’industrie», a-t-il encore préconisé.
Appelant en outre à encourager la production, la distribution et l’exportation, le Premier ministre estime que «la production existe», mais qu’il«est donc de notre de devoir de s’inquiéter pour son devenir». Pour Ahmed Ouyahia, il faut passer carrément «à la création des circuits de distribution et de conservation».
Le Premier ministre n’a pas omis de répondre à l’occasion aux critiques de l’Union européenne à propos des mesures «protectionnistes» algériennes. «elle nous a critiqués pour avoir pris ces décisions, mais nous allons continuer dans cette démarche pour l’encouragement de la production nationale», a dit M. Ouyahia.

A. Ighil

About Armadex

Check Also

Bensalah réitère son appel au dialogue et assure : «L’Etat et l’ANP ne seront pas parties prenantes»

Il a insisté, dans ce contexte, sur le fait que le dialogue «devra nécessairement se …