Home / International / Palestine occupée: Deal du siècle et hostilité américaine

Palestine occupée: Deal du siècle et hostilité américaine

Washington parle de deal du siècle, au moment où les américain ont procédé à l’annulation de l’aide financière aux palestiniens.

Ce qui est appelé deal du siècle, proposé par Washington, semble déjà rejeté par les palestiniens. Washington qui parle de détermination à arriver à une paix pour Israël et la Palestine mène une politique hostile aux palestiniens et plutôt pas dans l’intérêt de ce qui est appelé le deal du siècle. Peu de pays se sont prononcés pour ce projet, mais presque tous disent que la politique américaine hostile aux palestiniens ne permet pas sa concrétisation.
Les milliers d’employés de l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens ont battu le pavé le 19 septembre à Ghaza pour s’opposer aux licenciements qui les menacent. Une conséquence directe de la suppression des financements américains. Des milliers d’employés de l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens ont manifesté mercredi dans la ville de Ghaza contre les licenciements prévus par l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) pour faire face à l’arrêt des financements américains, ont constaté les journalistes de l’AFP. L’UNRWA, qui vient en aide à des millions de Palestiniens dans les Territoires et dans la région, joue un rôle primordial à Ghaza, confrontée à la pauvreté et aux pénuries, et soumise aux blocus israélien et égyptien. L’ UNRWA est confrontée à une grave crise financière avec la décision du président américain d’annuler l’aide financière. En contradiction avec sa politique hostile aux palestiniens, le président américain dit qu’ils œuvre pour la paix pour Israël et la Palestine et appelle à ce qui est appelé deal du siècle. Le président américain a fermé le bureau de l’OLP à Washington et dit être pour la paix. Le président de l’Autorité de Palestine, Mahmoud Abbas, a déjà refusé ce qui est appelé deal du siècle, puisque la politique hostile de Washington est contre l’esprit de la paix. L’UNRWA a dit qu’elle allait supprimer 250 postes à Ghaza et en Cisjordanie occupée, autre territoire palestinien, et fait en outre travailler à Ghaza 13 000 personnes qui en font vivre des dizaines de milliers d’autres dans l’enclave. Les Palestiniens ont vu dans l’arrêt du financement américain un alignement de Washington sur les positions du gouvernement d’Israël. On ne peut donc pas exiger des Palestiniens d’adhérer à ce qui est appelé deal du siècle. Les Nations unies ont mis en garde la semaine dernière contre la situation humanitaire catastrophique à Ghaza. Le deal du siècle est, d’après Washington, un plan de paix pour Israël et la Palestine. Ce qui est appelé deal du siècle est, d’après des médias, un accord conclu par l’Arabie saoudite, la Jordanie, Washington et Israël.

Mounir Abi

About Armadex

Check Also

Meurtre du journaliste Khashoggi.. Erdogan accuse le prince Ben Salmane

Le président turc, Erdogan, a accusé le prince de l’Arabie saoudite de chercher à acheter …