Home / Société & Region / Pannes au niveau des conduites de transfert d’eau: Perturbation de l’alimentation à Annaba

Pannes au niveau des conduites de transfert d’eau: Perturbation de l’alimentation à Annaba

Le premier incident enregistré a trait à une fuite d’eau importante, au niveau de la conduite de transfert du barrage de Chafia, dans la région de Zirizer, dans la wilaya d’El Tarf.

Deux pannes enregistrées au niveau des conduites de transfert d’eau à partir des barrages de Chafia et Meksa (wilaya d’El Tarf), principaux fournisseurs d’eau potable de la wilaya d’Annaba, ont engendré la fermeture temporaire de ces deux ouvrages hydrauliques, en vue de procéder à des travaux de réparation, a indiqué mardi, le directeur local des ressources en eau (DRE), Abdennour Ait Mansour.
Le premier incident enregistré a trait à une fuite d’eau importante, au niveau de la conduite de transfert du barrage de Chafia, dans la région de Zirizer, dans la wilaya d’El Tarf, alors que le deuxième panne enregistrée a pour origine des travaux d’hydraulique réalisés par l’entreprise Sogeroute, a précisé le même responsable. Les travaux de réparation de ces deux pannes sont actuellement «en cours», en coordination entre les secteurs des ressources en eau, l’Algérienne des eaux (ADE) et l’entreprise Sogeroute, a souligné le responsable, qui a fait savoir que ces travaux se poursuivront jusqu’à mercredi, tandis que la réexploitation des barrages et le retour à la normale dans la distribution de l’eau à partir des ouvrages de Meksa et Chafia, devrait intervenir «au cours des deux prochaines journées».
«Ces deux incidents ont entraîné l’interruption de l’approvisionnement en eau potable des communes d’Annaba, El Bouni, El Hadjar, Sidi Ammar et Seraidi, ainsi que la nouvelle ville Draâ Errich et ce, jusqu’à la fin des travaux de réparation», a affirmé de son côté, le directeur de l’Algérienne des eaux, Abdelhalim Tebouchi.
La wilaya d’Annaba est principalement alimentée en eau potable à partir des barrages de Chafia et Meksa de la wilaya d’El Tarf, ainsi que par des eaux souterraines qui servent à couvrir les besoins de plusieurs régions et communes d’Annaba, à l’instar de Chetaibi, Teriat, El Eulma, Chorfa et Berrahal, a-t-on indiqué. Par ailleurs, 150.000 m3 d’eau, dont 40.000 m3 proviennent des eaux souterraines exploitées par le biais des forages, sont utilisées pour approvisionner journellement la population et les unités industrielles de la wilaya d’Annaba.
Inscrit dans le cadre du plan d’urgence, consacré à l’alimentation en eau potable dans les wilayas d’Annaba et El Tarf, le projet de réalisation d’une station de dessalement d’eau de mer dans la région de Draouch (El Tarf), d’une capacité de 300.000 m3 par jour, permettra de couvrir les besoins de la population de la wilaya d’Annaba, à raison de 60%.

About Armadex

Check Also

Dilapidation de deniers publics à la maternité de Sidi Bel-Abbès.. Le procès reporté

Le procès de dilapidation de denier public à la maternité de Sidi Bel-Abbès, qui devrait …