Home / Sports / Pas plus de 2 recrues étrangères par club: Le permis de travail exigé

Pas plus de 2 recrues étrangères par club: Le permis de travail exigé

Le Bureau Fédéral de la FAF n’a pas augmenté le nombre des licences des joueurs étrangers, fixées à deux par club.  Pour la qualification des nouvelles recrues étrangères destinées pour les clubs de Ligue 1 Mobilis seulement, la FAF exige un permis de travail ou un récépissé de la demande déposée pour l’obtention du permis de travail.
Le nouveau Bureau Fédéral de la FAF a levé l’année passée l’interdiction de recrutement des joueurs étrangers qui a été décidée en 2015 par le BF sortant présidé par Mohamed Raouraoua, excédé, alors, par le nombre des requêtes déposées au niveau de la FIFA par les joueurs étrangers évoluant en Algérie. Un club algérien, l’USM Bel-Abbès en l’occurrence, s’est vu d’ailleurs défalquer six points la saison passée pour non payement de deux de ses anciens joueurs étrangers.
D’autre part, le Comité Exécutif de la FAF a pris, dimanche, la décision de ne pas autoriser la délivrance de nouvelles licences aux clubs dont les dettes dépassent un milliard de centimes.

Pas de licences pour les clubs surendettés

«Tout club ayant une dette supérieure à 10 000 000 DA se verra refuser la délivrance de licence aux joueurs recrutés.  Ce club sera également privé de l’encaissement des droits TV et sponsoring jusqu’à l’assainissement de sa situation financière» a-t-on indiqué dans le communiqué publié sur les sites internet de la FAF et de la LFP, qui doivent, en principe, opter pour la défalcation de points à ces clubs surendettés.

L. B.

About Armadex

Check Also

Angleterre.. Arsenal veut profiter de l’aubaine Brahimi

Yacine Brahimi n’est officiellement plus un joueur de Porto. Le milieu offensif algérien a vu …