Home / Economie / Pomme de terre de consommation: Le dispositif de régulation réalisé, mais…

Pomme de terre de consommation: Le dispositif de régulation réalisé, mais…

Le dispositif de régulation de la pomme de terre de consommation, lancé pour prévenir les risques de perturbation de l’approvisionnement durant la prochaine période de soudure, a atteint un taux de réalisation de 100%, a indiqué, mardi, le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, dans un communiqué.
Les plantations de la tranche arrière saison en cours, ont atteint une superficie de 27.534 hectares, sur un objectif de 60.000 hectares, a-t-on précisé de même source. Le communiqué a, par ailleurs, indiqué que le secrétaire général du ministère, Kamel Chadi, a présidé une réunion de travail, consacrée à l’évaluation et au suivi du programme de récolte de la pomme de terre durant la saison 2017/2018, et de plantation de la tranche arrière saison 2018/2019, ainsi qu’à l’examen du programme d’intervention, pour la régulation de ce produit durant les périodes de soudure.
Au cours de cette réunion, qui a vu la participation des directeurs des services agricoles des wilayas, des cadres centraux, des représentants des établissements sous tutelle, de la profession et l’interprofession, M. Chadi a donné des orientations en matière de suivi du marché, et le programme de régulation des stocks de la pomme de terre. Après avoir suivi les interventions des participants sur la campagne de la pomme de terre, tranche arrière saison 2018/2019, M. Chadi a exhorté les participants à la réunion, de suivre et évaluer la campagne de plantation de la pomme de terre de l’arrière saison 2018/2019, en matière de disponibilité des intrants et de la mobilisation de la ressource hydrique, pour la réussite de cette campagne. Selon la même source, la superficie plantée pour la tranche pomme de terre saison 2017-2018 est de 67.934 hectares, soit au même niveau que la campagne précédente, et que la production enregistrée, à ce jour, est de l’ordre de 20,5 millions de quintaux, et les récoltes se poursuivent au niveau des wilayas tardives. Cependant, si le dispositif de régulation a été réalisé dans son intégralité, comment se fait-il que le prix de ce tubercule frôle les 80 DA le Kg ?

R. E.

Check Also

Durant les cinq premiers mois de 2019.. Hausse de 5,5% des recettes douanières

Cette amélioration s’explique, essentiellement, par les recouvrements exceptionnels qui ont été réalisés, au titre des …